Après avoir singé Julien Clerc, Guillermo Guiz, Alexis Le Rossignol ou encore Tanguy Pastureau, Gérémy Crédeville parodie aujourd'hui Paul Mirabel.

Vous le savez, moi j’aime singer. Pas la marque de machine à coudre hein, non j’aime pasticher, caricaturer, parodier, imiter… et les synonymes.

Sur cette station j’ai déjà singé Julien Clerc, Guillermo Guiz, Alexis Le Rossignol ou encore Tanguy Pastureau, mais j’ai pas encore fait Paul Mirabel !

Alors la recette du Mirabel est la suivante :

-Il commence toujours ses chroniques par dire bonjour à tout le monde et veut savoir si les gens vont bien.

-Même si on ne lui demande pas, Paul va dire que lui aussi va bien.

-Paul Mirabel c’est aussi un corps avec un potentiel comique incroyable.

-C’est également un flow unique à base de « euuuuh » et de phrases terminées en voix de tête.

-Paul ne dit pas « payer quelqu’un » mais « donner une rétribution monétaire à un individu »

-Enfin, il termine toujours sa chronique par « merci de m’avoir écouté »

Maintenant que vous avez la recette, c’est parti pour la chronique de Gérémy Mirabel ! (Jingle Intro)

Bonjour Leïla, bonjour Daniel, bonjour Julien, bonjour tout le monde. Est-ce que tout le monde va bien aujourd’hui?

Ben écoutez moi aussi ça va bien merci. 

En ce moment je fais attention à ce que je mange, contrairement à ce qu’on pourrait penser en regardant mon corps, je mange.

Et samedi je me suis fait livrer mes courses pour la semaine, parce que moi quand je fais les courses pour un repas, bah j’ai du mal à les porter en fait.

Un sac de courses, même vide, c’est lourd.

Et je me suis dit avec France Inter, j’ai un salaire. Poème. 

Donnons une rétribution monétaire à un individu pour qu’il me rapporte mes courses. 

Donc j’achète des légumes: poireaux, courgettes, tomates. Alors j’entends déjà certains auditeurs me dire « non Paul, la tomate n’est pas un légume, c’est un fruit.» À ceux là je répondrai « dans la salade de fruits, mettez-vous des tomates? » Non. Alors c’est un légume.

À la fin de mes courses je valide mon panier et pour procéder à la rétribution monétaire du commerce en ligne, je devais cocher la case « je ne suis pas un robot ». Alors j’ai vérifié, je ne suis pas un robot.

J’ai un carnet de santé, pas un carnet d’entretien.

Et quand bien même si j’avais été un robot, qu’est-ce que j’aurais fait avec tous ces légumes?

Si encore j’avais acheté des boulons et de l’huile de moteur, le magasin aurait pu avoir des doutes. Il aurait pu se dire, ça, c’est typiquement ce que s’achèterait un robot quand même.

Après avoir cliqué sur « je ne suis pas un robot » une série de lettres et de chiffres s’est affichée. Et je devais les recopier. Sauf que les lettres et les chiffres avaient fait un malaise vagal. Ils étaient tordus et flous. Et moi je devais recopier les lettres et les chiffres, en pas tordu, pour prouver que je n’étais pas un robot.

Le problème c’est que je savais pas si le B majuscule était un B majuscule, ou un 8. Alors je me suis dit, j’aurais peut-être dû dire que j’étais un robot.

Après plusieurs tentatives je réussi le test, pour info, le B majuscule c’est un 3 avec un i devant.

Et là s’affiche 9 cases avec des photos dessus. Et je devais trouver des passages pour piétons. 

Euh moi à la base j’étais venu faire mes courses, je voulais pas jouer à des énigmes. 

Je savais pas que Carrefour c’était devenu un escape game.

Surtout que sur une case il y avait un trottoir, et qu’un trottoir c’est un passage pour piétons.

Tout ça pour dire qu’à l’heure où je vous parle, j’ai faim.

Merci de m’avoir écouté.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

Programmation musicale
Thèmes associés