Est-ce que vous avez déjà essayé de prendre le métro avec une poussette ? Quand t’as une poussette c’est chiant, enfin c’est surtout le truc qui gesticule dans la poussette qui est chiant. Mais quand t’es en fauteuil roulant à Paris tu fais comment ?

ET ÇA VOUS ÉNERVE PAS VOUS LES GENS QUI S’ÉNERVENT POUR RIEN ? Moi j’aimerais pousser une gueulante, déjà pour que revienne cette expression : Pousser une gueulante. Et ensuite parce que cette semaine j’ai connu l’enfer…

Comme j’ai l’impression que ça n’intéresse personne je vais vous raconter ce que j’ai vécu.

Gérémy Crédeville est un jeune trentenaire dans le vent, un vent du Nord, qui l’ébouriffe. Élevé à la dur à coup de ceinture et d’endive, il décide à 15 ans de quitter le domicile familial pour enfin aller à l’école. Arrivé à Paris en 2016, il se lance dans l’humour comme on lance un caillou dans la marre, parfois ça ricoche, parfois ça fait plouf. La semaine dernière il a connu l’enfer, et il va nous le raconter, après 3 secondes de silence radiophonique. 

J’ai essayé de prendre le métro à Paris avec une poussette.

Et c’est une galère sans nom, comme Nagui, de prendre le métro avec une poussette.

Paris. Métro. Poussette. En trois briques à pyramide tu peux faire deviner « suicide » avec ces mots là. 

J’embrasse au passage Pépita qui nous écoute certainement. Mironton ou Barjabulle ?

Et bien c’est plus facile de répondre à cette question que d’avoir une poussette dans le métro, parce qu’il y a des stations où t’as l’impression d’être au musée de l’escalier. Comme dirait Luchini « c’est hallucinant ».

Alors j’ai eu de la chance au final, je m’en suis sorti y’ a un mec qui m’a aidé à descendre la poussette. C’était donc, vous l’aurez compris, un touriste. 

Et là je me suis dit un truc. Quand t’as une poussette c’est chiant, enfin c’est surtout le truc qui gesticule dans la poussette qui est chiant.

Mais quand t’es en fauteuil roulant à Paris tu fais comment ?

C’est un truc de dingue, Paris ville lumière, et bien je peux vous dire que ceux qui ont créé les lignes de métro à Paris ils l’ont pas à tous les étages la lumière. À moins que ça ait été fait par des mecs fans de parcours. 

« Pour aller d’un endroit à l’autre on va faire une sorte de labyrinthe avec plein de marches ça va être super.

- Oh t’es un génie RATP.

- On fera répéter deux fois le nom des stations mais pas tout à fait de la même façon.

- RATP?

- On mettra un auto-collant avec un lapin rose en jean qui vous dira de ne pas mettre ses doigts sur les portes !

- RATP?

- Et surtout on ne mettra pas d’ascenseur!!! Jamais ! Je suis rester coincé dans un ascenseur quand j’étais petit.

Et là tout s’explique.

À Lille on a deux lignes de métro et je vois bien les parisiens me dire « ah ah ben ça fait une de trop »

N’empêche qu’à Lille, tout le réseau métro et tramway est accessible aux personnes à mobilité réduite et je peux vous dire qu’à Lille, beaucoup de personnes ont une mobilité réduite suite à la quasi gratuité de la bière.

À Lyon pareil, les 4 lignes de métro sont accessibles à tous et il existe donc des frotteurs en fauteuils.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.