La semaine dernière, personne ne m’a prévenu que c’était les vacances, du coup j’étais tout seul dans ce studio pour écouter les rediffs c’était glauque...

D’ailleurs faudra penser à dire à Nagui qu’on a repris puisqu’il n’est pas là, à moins qu’il soit assis ?

Nagui ? Nagui ? Non, il est pas là.

Muriel ? Quoi on a bien changé d’heure il a peut-être changé de prénom.

Bon, lors de ma dernière chronique j’avais dit que j’aborderai tous les lundis des faits divers en fait non, ça sera plutôt des faits insolites.Et à l’approche de la fête des morts j’ai trouvé dans le Ouest France. Tiens on dit dans le Ouest-France ou dans l’ouest France? Bon disons Bretagne.

J’ai trouvé dans le Bretagne, ah oui mais non, on dit La Bretagne. Font chier les régions à être genrées ! 

Je peux passer à l’article ? Oui. Bon. Donc, parlons morts, la Toussaint c’est Noël mais pour les personnes décédées.

On se pointe 1 fois par an pour faire notre BA c’est comme les Enfoirés sans caméras ni Mimi Mathy.

J’ai trouvé un article qui parlait de Monukéa. C’est quoi Monukéa? Oui bah 2 secondes.

Monukéa c’est certainement la contraction de « monument » et de « ikéa » à savoir la tombe à monter sois même au cimetière. Et oui les fans de Légo pourront s’amuser à construire la tombe de papi.

Pour la modique somme de 1790€ vous recevrez sur une palette plusieurs blocs de granit à manipuler à deux donc il faut au moins que le mort ait 2 amis. Et 2 amis costauds parce qu’il y a des blocs qui pèsent 80kg et qui sont donc plus lourds que le mort.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.