Dans sa chronique, Gérémy Crédeville chante, avec un accent très cabrélien, une question existentielle bien de saison.

Thèmes associés