C’est pour ça que Verdun, ça me touche, les commémorations de l’Armistice, tout ça, je m’identifie.

D’autant que traditionnellement, Belgique et France ont toujours combattu côte à côte.

Enfin ça c’était avant la Coupe du Monde. Depuis le scandale du 10 juillet, je peux vous dire que si l’Allemagne veut passer par chez nous pour vous envahir, on leur filera des dwiches et du Gatorade.

Vous allez me dire : "C’est déjà ce que vous avez fait en 39 ?"

"Oui, oui"

Oui, OK, désolé... Après, nous, il faut comprendre, on a une petite armée, tu nous attaques avec une meute de scouts, je mets les scouts à 7 contre 1.

En plus l’Allemagne de l’époque, je sais pas si vous vous rappelez, mais ils étaient... déterminés, ils avaient la grinta, mais c’est pas le sujet...

Le sujet, c’est la guerre, et j’en parle parce que je crois qu’autour de cette table, je suis peut-être le seul à l’avoir vécue au plus profond de ses chairs.

J’ai été blessé pendant la Première Guerre du Golfe, sérieux, j’avais dix ans, je me suis fait larguer par ma petite bonne amie de l’époque, dans des conditions abominables. Même pas un merci pour le bout de bois que je lui avais offert à la Saint-Valentin.

Et ça n’enlève rien à la souffrance des 700 000 soldats morts à Verdun. Je dis juste que la guerre, ça va, merci, je connais.

Quand je vois Macron qui parle sans savoir, j’ai envie de dire "Mec, demande-nous d’abord !"

Ceci dit, 700 000 morts à Verdun... 700 000 morts ! Que des gamins, 17, 18, 20 ans....

Imagine des gamins de cet âge-là aujourd’hui dans les tranchées... 

Le général qui fait : « A l’attaque ! » 

« Deux secondes mon général, je termine ma story, j’arrive pas à vous tagguer, c’est quoi votre blaze sur insta, parce que là je mets @ votre nom et j’ai que des fake profils de Kanye West. Sinon, comment vous le sentez, vous, général ? Je mets #victoire ou #défaite ? On a une chance ? Ça va si je snape un obus ? » 

Ce serait un autre game. Même moi dans les tranchées...  LOL 

Je vois déjà dans quel état je suis quand je fais une tâche sur un ourlet, alors passer deux ans dans la boue... "C’est bon, je me rends, j’ai une sinusite !"

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.