Ce matin, Guillermo Guiz ne se sent pas très à l'aise pour remplacer Agnès Hurstel...

Ca va les amigos, c’est rare que je sois là le mardi, normalement le mardi matin, à cette heure-ci je suis à la maison, branché sur ce qui se fait de mieux sur les ondes, Radio Courtoisie. J’écoute 100% Bruno, le 11h/midi 30 de Bruno Mégret, j’aime bien, parce que ça ne parle pas que politique... y’a aussi des chants, des exercices... Allez, tu sens que Bruno, je sais pas... il a mûri.

Mais là ce matin et dans les semaines à venir, je vais bosser le mardi pour remplacer ma camarade Agnès Hurstel, qui a voulu prendre un peu de distance avec, je cite, « l’atmosphère toxique de la Bande originale, en particulier l’attitude de Madame Leila Kaddour-Boudadi, à qui échappe manifestement toute forme de sororité ». 

Je n’ai pas lu tout le rapport des Prud’Hommes, mais elle en a gros sur la patate,  je l’ai eue au téléphone après, Agnès, elle m’a dit : « Mec, il fallait absolument que je trouve un moyen de faire un break avec l’émission »

Je dis : « De là à faire un enfant juste pour ça... »

Elle me dit : « Ouais, moi non plus, je ne sais pas trop ce que je vais en faire après, je t’avoue »

Je dis : « Au pire, le bébé, tu peux toujours le revendre, allez, c’est 700 euros facilement gagnés, ceci dit, si tu voulais juste un break, t’aurais pu demander gentiment à Nagui... »

Elle me fait : « Lol »

Je fais : « J’avoue... »  

Elle me dit : « A ce propos, ils vont prendre qui pour l’intérim ? Vu qu’on n’est que deux chroniqueuses , je suppose que ce sera une femme ».

Et on salue le choix de France Inter, d’avoir eu le courage de remplacer l’une des seules figures féminines de cette émission par un homme, qui plus est blanc et hétérosexuel. Un profil qu’on qualifie souvent de « fiable » et de « ayant fait ses preuves », ils l’ont encore répété mardi passé dans 100% Bruno. 

J’en parlais avec Laurence Bloch, la patronne de France Inter, que je connais un peu parce qu’on a le même prof de satanisme, on se réunit deux fois par semaine dans son donjon, on écoute Benabar à l’envers, et je lui disais : « Laurence Bloch, j’avoue que remplacer une fille, en tant qu’homme blanc, moi sincèrement.. »

Elle me fait « Tetetetetet Ernesto, fils de Christine Scott Thomas et d’un palétuvier, déjà, de un, tu es belge, belge, c’est pas vraiment blanc, belge, c’est plus écru, c’est pas vous l’élite du concept. Je te dis, Ernesto, y’a aucun White Supremacist qui rêve d’être belge »

Je lui fais : « C’est pas faux Laurence Bloch, et ? »

Elle me dit : « Et quoi ? »

« Ben vous avez dit ‘De un, t’es belge, c’est quoi la suite ? »

Mais elle était déjà partie avec son deuxième argument !

Tiens, en parlant de bébés, je lisais un truc sur la PMA, vous savez qu’aux Etats-Unis, certains employeurs prennent à leur charge la PMA, genre Starbucks paye 15.000 dollars à ses employés qui ont recours à une fécondation in vitro... Chouette petit bonus offert aux employés non ? Un enfant !

Ici, à Inter, tout ce qu’on t’offre c’est la plastification de ton badge, et encore, quand t’as qu’une chronique semaine tu dois financer une partie de la puce...

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.