Ce matin, Guillermo Guiz nous explique pourquoi Instagram est son réseau social préféré.

Ca va les amigos?

Alors je vous préviens direct… Déjà sans masque, on comprend à peine ce que je dis… Cette chronique est produite par Tom Cruise, c’est Mission Impossible 8. Allez, vous me connaissez, l’élocution, c’est pas exactement « ma petite botte secrète », même quand j’ai la bouche libre, je parle comme un ventriloque qui a oublié sa marionnette ! 

Ce matin, je vais vous parler réseaux sociaux, mais neuf chances sur dix, après l’émission vous allez me faire : « Elle était pas mal, ta chronique sur la réouverture de la pêche » ! Jamais vous allez comprendre, en plus je suis dég' d’avoir un masque, moi j’ai un beau nez putain, deux fois j’ai été élu « plus beau nez du Royaume de Belgique », catégorie « aquilin long/mi-long », là, qui va pouvoir en profiter sur Youtube, de mon nez? Je suis dég' ! 

Bref, réseaux sociaux, réseaux sociaux… Instagram a fêté ses dix ans cette semaine, et c’est mon réseau social préféré, Facebook, y’a plus que des vieux, un statut sur deux, c’est une nécrologie ! Twitter, c’est pire, t’as l’impression que tout le monde a mal dormi, s’est réveillé sans eau chaude, dans les embouteillages, avec des hémorroïdes. Y’a moins de vieux sur Twitter, c’est parce tout le monde s’est suicidé avant. 

Insta, au moins y’a une bienveillance en général. Je dis « en général », parce que l’autre jour j’ai posté un dessin que quelqu’un avait fait de moi, on m’a envoyé « Frère, tu ressembles à Lionel Messi », franchement, ça m’a fait un chagrin...

Je veux dire, Messi, t’as envie d’avoir la même vista que lui, mais si t’as la même tête, trouve une avalanche et jette-toi dedans, je sais que c’était pas un compliment ! 

Mais bon, à part ça, j’aime bien Insta, je ne me considère pas vraiment comme addict, j’y vais quoi, 900 fois par jour, on sait jamais qu’Adèle Exarchopoulos se soit abonnée à mon compte... C’est vrai, d’une minute à l’autre, peut-être qu’elle… Jusqu’à présent non… Je note, elle préfère rester discrète, très bien, c’est tout à ton honneur Adèle, si tu préfères stalker mon compte sans t’abonner, « In the shadow », c’est ton droit... 

Attendez… Ouais, toujours pas… 

Bon j’avoue, je suis addict, c’est hormonal, les likes ça me procure un peu d’amour, l’amour que je n’ai jamais reçu dans cette émission, regardez Nagui, il va jusqu’à faire semblant d’être un cas contact, juste pour pas me croiser ce matin... Mais c’est pas sain tout ça… 

La suite à écouter et à regarder en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.