Chamath Palihapitaya, ancien cadre dirigeant de Facebook, a déclaré dans une interview qu'il n'autorisait pas ses enfants à utiliser ce réseau social car il contribuait à déchirer le lien social. Guillermo n'est pas du tout d'accord.

Bonjour les amis ! Comme vous le savez sûrement, si vous êtes rédac’chef de cette émission et que vous avez relu mon texte à 10h,  aujourd’hui je vais parler de Chamath Palihapitiya.  Quoi, encore lui ? Putain, tu nous casses les couilles avec Chamath Palihapitaya ! Chaque semaine ce type !

Non, on déconne ! C’est qui ? C’est qui encore de nouveau ?  Bien, c’est un ancien cadre de Facebook qui aujourd’hui parle de Facebook comme quand tu parles de ton ex.  Je veux dire si ton ex t’a trompé avec ton père, ta tante et huit de tes collègues en postant les vidéos sur l’intranet du lycée de ta fille. Dans les grandes lignes, il est mitigé Chamath, disons... C’est pas la full dithyrambe...  

Alors, Facebook, je resitue quand même, pour nos auditrices et auditeurs qui seraient atteints de détresse numérique,  et Dieu sait qu’avec la moyenne d’âge, on est sur une majorité silencieuse, Facebook, c’est quoi ? Facebook, c’est colossal. C’est 200.000 utilisateurs en France-Comté. Une flotte de camions 4 tonnes, 6 tonnes, 9 tonnes, et un karaoké d’entreprise personnalisé, avec les derniers tubes de Chimène Badi, la garantie d’un pot de départ réussi.

Facebook, c’est un réseau social qui a 13 ans, 13 ans ! Roman Polanski vient de s’inscrire, y’a quoi, 3, 4 jours, par curiosité. Gros succès donc, mais succès décrié par certains de ses anciens dirigeants, dont le fameux Chamath Palihapitaya, qui a tenu une conférence au vitriol à la Stanford Graduate Business School.  Une école prestigieuse qui me tient évidemment à cœur, puisque j’y ai enseigné plusieurs années,  d’abord les sciences cognitives, puis l’addiction aux Kinder Chocobons,  avant de me consacrer à l’humour approximatif de service public.

Bref, Chamath Palihapitaya a notamment déclaré, en parlant de Facebook, que ses enfants n’étaient « pas autorisés à utiliser cette merde »,  ce qu’on appelle dans le jargon des neurosciences « la technique Nagui ».  Nagui dont les enfants ne sont évidemment pas autorisés à écouter la Bande originale.  Une étude slovène ayant démontré que l’exposition aux chroniques de Daniel Morin créerait à terme des adolescents sans repères, des sociopathes en puissance, voire des fans de Tonton David.

...

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.