Aujourd'hui Guillermo nous parle de sa nouvelle maladie...

Ca va les amigos ? Ah il m’arrive une embûche ! Oh la grosse embûche, vous savez ce que j’ai chopé y’a trois semaines en allant en boîte ? 

« Un champignon, un enfant ? » Pas du tout, bien tenté,  non, j’ai chopé des acouphènes putain… Je suis dégoûté, ce n’est pas un mal très original, les acouphènes, ça touche un Français sur dix, comme Jean-Marc Morandini, et je regrette que cette vanne soit approximative... Ben ouais, à choisir, je préfère être drôle, moi, dans cette émission, qu’est-ce que vous croyez ? 

Mais là, j’ai eu toutes les peines du monde à écrire ce billet, j’ai du mal à me concentrer avec cette espèce de sifflement constant dans les oreilles, le silence est devenu insupportable, je crois que je préfère encore écouter les questions de Nagui... Allez, tant qu’il y a un bruit de fond ! 

C’est marrant parce que je n’avais jamais vraiment fait attention au début de l’émission, et ben franchement, ça va encore ! Ca va cette émission ! Non, Jean-Louis ? Elle exagère, Laurence Bloch, quand elle dit que La Bande originale, c’est France Inter à la portée des intelligences intermédiaires. Moi j’ai quand même compté deux adverbes, quasi une métaphore, où y’avait presque un sens, allez, c’est pas « Les douze coups de midi » non plus. 

Même si c’est chaud, ce bruit fantôme en permanence, et c’est ironique, parce qu’adolescent, on m’aurait dit : « Un jour, tu vas développer une pathologie des oreilles », franchement, j’aurais misé surdité. Ah ouais, quand que je revenais de la salle de bain avec mon roman de Gérard de Villiers, un peu de semence sur la quatrième de couverture, on ne me disait pas : « Toi, à force, tu vas finir avec un sifflement continu lié à un dysfonctionnement du système nerveux auditif ».

Quoi ? 

Oui, je lisais Gérard de Villiers ! 

C’était moins dangereux que souiller une tablette ! Aujourd’hui si tu vises mal, tu peux boucher le petit trou pour le casque ! Super la technologie ! Limite, c’est ce qui peut arriver de mieux aux adolescents d’ailleurs, boucher l’entrée pour le casque, ça leur évitera d’écouter de l’érotisme trop fort, parce que ça rend fou ce bruit fantôme, je crois que c’est Edgar Morin qui disait: « La chlamydia, je l’ai eue 15, 20 fois, c’est pas gai, parce que ça déshydrate, mais au moins ça passe. Les acouphènes, c’est pour toujours, comme mon tatouage de ce dauphin ».

C’est mon intellectuel préféré Edgar Morin, je rappelle qu’il a quand même sauvé l’honneur de la famille Morin, et c’était pas gagné. Il a raison, y’a pas vraiment de traitement efficace, tu tapes « Soigner les acouphènes », dans Google Actualités, t’as juste un article de 2013, titré « Aucune idée, démerdez-vous ». Y’a un remède, c’est la mort, mais moi hors de question que je meure avant d’avoir visité le Luxembourg !

Y’en a qui disent qu’il faut compenser l’excès de musique forte, et écouter Jane Birkin très très bas pour obliger le cerveau à s’adapter aux infrasons. Mais c’est plus un placebo...

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.