Je crois que vous commencez à le savoir, j’aime la science, peut-être pas autant que Leila aime... boire, mais j’aime bien, on critique souvent la science, je rappelle que sans la science, Einstein, il n’aurait jamais niqué !

Einstein, il avait deux passions : la science et le banjo, et je peux te dire que quand il jouait du banjo, t’avais pas envie d’être dans la pièce.

Einstein sans le côté « Salut les filles, vous avez entendu parler de Newton ? C’est un con. La gravité, la vraie, ça marche pas comme ça, vous voulez que je vous raconte dans ma chambre? », et oui Einstein il parlait comme Patrick Sébastien, faut aller plus souvent sur le site de l’INA ! 

Mais ce que j’aime le plus dans la science, vous savez ce que c’est ? 

Mathieu Vidard.

Mathieu Vidard il a une belle voix ! Il m’apaise, il me rassure, il calme mes angoisses, si j’ai un cancer un jour, je veux que ce soit Mathieu Vidard qui me l’annonce, je veux qu’il me dise :  

« Ernesto, c’est le pancréas, il te reste neuf jours »

« Ah bon... »

« Mais t’en fais pas Ernesto, parce que figure-toi qu’il y a une petite étude cambodgienne qui vient de sortir et qui dit justement que chez les souris astigmates à poils kakis du Sud-Mexique... »

« Ah ben merci Mathieu ! »

Je suis fan de Mathieu Vidard, il a sa chronique le matin à 7h20, et ça m’apaise parce neuf fois sur dix je suis encore dans l’angoisse de la chronique de Daniel Morin, t’allumes la radio un peu trop tôt, t’entends « 6h57, c’est à vous Daniel Morin ! » « Ahhhhhhhhh, Donald Trump, petite souillure amérindienne fan de Dick Rivers »

T’es là dans ton lit... Ahhhhh, mais allez monsieur !

Sérieux Daniel il sait je l’adore, mais quand je l’entends à 6h57, je pars en tachycardie, j’ai la tension à 36, 37, pour peu qu’il y ait quelqu’un d’autre dans mon lit, elle croit que c’est un cambriolage.

Et donc hier matin, à peine remis de Daniel, 7h20, j’entends Mathieu Vidard, Mathieu Vidard qui parle de science, je suis dans mon lit et je suis bien, je suis en sécurité avec Mathieu, Mathieu... c’est un placenta sonore, j’irai pas jusqu’à dire que ça m’excite.. et là je l’entends dire : 

« Pourquoi la monogamie est présente chez certaines espèces alors que les mâles sont des usines à spermatozoïdes et qu’ils en possèdent suffisamment pour féconder plusieurs femelles ? »

Et là je me dis « Mathieu, tu me cherches ! » 

C’est le matin, je suis encore dur de la noche et tu me parles d’usines à spermatozoïdes et de féconder des femelles ! Tu me cherches ! 

Sauf que Mathieu parlait de la monogamie chez les animaux non-humains, pourquoi ? Parce que figurez-vous qu’il y a une petite étude créole qui dit que chez les campagnols transformistes à pattes rétractiles du Luxembourg... ça ken comme dans un tour-bus.

Non, y a des scientifiques texans qui ont étudié les comportements monogames chez une dizaine d’espèces notamment des oiseaux, des grenouilles et deux joueurs du PSG, ils n’ont pas voulu dire lesquels ! Mais je suis sûr que c’est un des quatre Brésiliens ! Ma main à couper ! 

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.