Guillermo Guiz s'interroge sur ce qu'on peut faire après une carrière, comme Obama par exemple...

Je pourrais citer 1000 phrases de lui évidemment, mais je vais en garder une : « L’important dans une vie, professionnelle mais pas que, c’est d’arrêter de focuser sur le day to day pour pas se couper de l’horizon post-carrière, dit alors Portnoy, comme survolté ». Quelle phrase... Et ce mec n’a jamais eu le prix Nobel ! Putains de Suédois ! Heureusement qu’ils ont eu ABBA ceux-là, sinon dans les grandes lignes ça reste la lie du cheveu blond en Europe, après Géremy Credeville bien sûr.

Et je sais ce que vous allez dire, Philip Roth a écrit des trucs plus forts encore, notamment sur les dérives de l’électroménager oui je sais, et des pages inoubliables sur le sexe avec de la charcuterie, Ok ! RIP Philip, mais au moins ici il pose une vraie question : quelle carrière après sa carrière ? 

Prenez Daniel Morin... Hummm Daniel Morin... Une longévité de dictateur africain, accroché à son taf comme une moule à son chalut, pas de reconversion pour Daniel, non, il va mourir sur l'antenne, comme Doc et Difool, en susurrant une dernière chronique ambiguë de sa voix suave et rassurante de voleur de vieux.

Mais pour les autres ? Quelle après-carrière ? Prenez Barack Obama, Humm Barack Obama... le mec le plus cool du monde avec Alain Gillot-Pétré, il parlait cumulonimbus comme personne putain... RIP Alain-Gillot.

Obama, il était président des Etats-Unis... En théorie, c’est le pic de ta carrière... Derrière, quand tu vas chez Pôle Emploi, les gens ont tendance à te faire: « Je ne vais pas vous mentir M. Obama, ce que j’ai pour vous, ça va pas être aussi bien que ce que vous aviez avant... Vous avez déjà été pion ? C’est un peu président d’une cour, disons qu’il faut aimer les crachats. » 

Mais Barack, c’est Barack... Et Barack, c’est stylé : avec son épouse Michelle, ils vont produire des documentaires, des séries et des films pour Netflix, dans le but de promouvoir l’empathie entre les peuples. Apparemment, leur premier film, ce sera une comédie sociale avec Christian Clavier, puis y’aura une série documentaire sur l’engagement politique de Luc Alphand, 

Tellement prometteur...

Moi j’aurais aimé que pour une fois dans sa vie, Obama fasse un truc pas cool, genre qu’il annonce : « Voilà, avec ma femme, on va ouvrir un abattoir. C’est la Mich qui va éventrer les vaches et les poulets, moi je ferai les moutons et les animaux rares, le premier vegan qui chouine, je lui envoie les drones ». Ben non, c’est Michelle et Barack, ça reste un sans-faute... Moi en général je ne suis pas hyper fan du concept de couple, à cause des MST et de tous ces trucs que t’attrapes quand tu forniques avec autre chose qu’une chaussette, ouais, moi je préconise la fécondation in vitro, c’est à dire que je ken direct avec des tubes en verre, comme Cédric Villani.

Mais les Obama, ils te donnent envie de trouver l’âme sœur. En France, le seul couple qui fait autant rêver, et encore, c’est Leila Kaddour-Boudadi et Laurent Fabius, et c’est plus pareil depuis qu’on sait qu’ils prennent leurs vacances au Parc Astérix. 

Mais c’était sûr qu’Obama allait nous sortir une reconversion stylée... Alors que c’est dur d’être un ex-président stylé... Prenez, François Hollande... Hummm François Hollande... Enfin, quoique, Hollande il est en voie de coolisation, faut juste qu’il dise encore une fois sérieusement qu’il aurait pu gagner en 2017, et il finit dans Burger Quizz.

Par contre, je me demande ce que fera Emmanuel Macron, quand il aura fini d’être banquier. Ma théorie, c’est que s’il a tellement voulu renouer avec les cathos, c’est parce que président, c’est juste une étape, son vrai target professionnel, c’est évêque. Ca fait sens, il parle déjà comme un cureton ! A 6 contre 1, dans dix piges Macron il est en soutane, et on l’appelle Monseigneur.

Mais c’est dur de penser l’après-carrière, même quand t’es chroniqueur, 

Prenez Guillermo Guiz... Hummm Ernesto Fuizzz… On arrive en fin de saison, là j’ai demandé à Nagui ce que je pouvais attendre pour l’année prochaine, il m’a répondu de faire comme tout le monde, d’aller sur ParcourSup. Je lui ai dit « Vous n’aimez pas mon travail maître? ». Il m’a fait : « Non, c’est juste que plus la saison avance, moins on comprend ce que tu dis, on dirait que tu fais un long AVC étalé sur plusieurs mois. Soit tu prends un orthophoniste, soit tu prends un ventriloque, parce que là en l’état, on ne peut plus te garder, même Radio Courtoisie se moque de nous»… Et dire que Morin sera toujours là...

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.