Dans l’Hérault, il est désormais interdit de danser dans les bars et dans les lieux publics...

Ça va les amigos, 

Bon, vous me connaissez, autant en journée je suis un type formidable, autant la nuit, tu me touches pas avec un bâton.

Regardez mon tatouage, « Chlamydia Humanum Est », c’est le slogan de mon projet d’MST solidaires, c’est parrainé par Benjamin Biolay.

A propos, vous avez vu que 17 établissements avaient été fermés au Cap d’Agde, dont seulement quatre appartenaient à Daniel.

Le pauvre, il se baladait nu ce matin dans les couloirs, avec un masque agrafé au prépuce, ah bah on lui retire Agde, il fait comment avec son amour de l’exhibition ?  

C’est chaud là, dans l’Hérault, vu la circulation active du virus, le préfet vient carrément d’interdire de danser dans les bars et dans les lieux publics, ça donne pas envie de crever dans une émission de Denis Brogniart ?

Autant, l’obligation de porter un masque en rue… Allez, c’est plus embêtant en Italie, où les gens sont beaux, mais en France… Ça va, ça rend service,  et je sais de quoi je parle, je viens d’un pays qui n’a pas un physique facile. En Belgique, on nous a imposé le masque intégral, les gens se cognent sur les poteaux, ça fait plus de morts que le Covid.

N’empêche, ça commence à sacquer fort dans la liberté là non ? 

Sapiens a toujours dansé, là je viens de relire le bouquin de Robert Badinter « Une vie à essayer de faire du break-dance », où il explique qu’il a mis 80 ans à faire un 2 step un peu correct, ben il disait que danser c’était l’une des deux libertés fondamentales de l’homme avec le supplément huile d’olive sur la burrata.

Empêcher de danser je trouve que c’est une étape symbolique forte. Danser c’est l’expression de soi, moi je n’arrête pas de m’exprimer par le biais de la danse genre je suis dans une boulangerie, je suis content de ma baguette tradition, direct je fais un French Cancan. 22 fois, je me suis déchiré les ischios, on m’appelle « Claquage-Man » à la Maison du pain. Pareil à la cantine de Radio France, un jour, c’était frais, je me rappelle, j’avais fait un twist avec Leila, ça s’était terminé en battle, Nicolas Demorand avait fait un mambo avec Léa Salamé, Laurence Bloch elle avait twerké, en mode, « bounce, bounce, common bounce ».

C’est tendu non d’interdire ce petit bonheur aux gens, et je ne prêche pas pour ma chapelle, moi je suis pas un grand danseur, quand je zouke on dirait que j’ai des attelles, les gens me font « Danse Forrest, danse ». Je danse mieux assis, franchement, assis, je suis Justin Timberlake, debout, je suis Jean Castex, », y’a des machines à coudre qui dansent mieux que moi, mais pour autant, ça me manque, de danser, et de faire danser les gens…

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.