« Elle m’a pris en photo, ça va être le procès de Nuremberg », Guillermo nous raconte son trajet en Thalys...

Ca va les amigos?

Lundi passé, en rentrant vers Bruxelles, j’étais tranquillement assis dans le Thalys, quand tout à coup… 

Elle commence bien cette histoire, non ? Franchement, vous n’êtes pas tous là : « Mais que lui est-il arrivé ? »

Je devrais faire des contes pour enfants… « Et la princesse lui mit une droite en lui disant : ‘c’est la dernière fois que tu m’appelles bébé ! ».

Bref, j’étais dans le Thalys vers Bruxelles, normal, j’avais mes écouteurs, je faisais des mots fléchés… Je vous ai dit, je deviens fort, là je suis aux portes de l’équipe nationale, c’est bientôt Belgique-France en mots fléchés, je suis déter, chez vous le sélectionneur c’est Gabriel Matzneff, rien que pour ça j’ai envie que c’est nous on l’emporte.

Et donc mon voisin de gauche dans le Thalys, qui est juste en biais, à un moment, il se lève en trombe, il démarre comme un boulet de canon vers une personne qui est deux sièges devant moi.  Je me dis : « C’est un malaise cardiaque, ou une crise d’épilepsie. »  

Là, ni une ni deux, je retourne à mes mots fléchés… Qu’est-ce que tu veux que je fasse? J’ai zéro notion de secourisme, si c’est moi qui dois te faire un massage cardiaque, frère, c’est plié, t’es dead. Si tu vois une lumière blanche au bout d’un tunnel, mon conseil : continue à marcher et commande une pina colada, parce que jamais tu vas revenir. 

En plus, il me rendait fou ce mot fléché : « Il a la tête dans le bassin en 5 lettres », il s’avère que c’était fémur, moi j’étais parti sur Florent Manaudou. Ah bah si t’es pas concentré à 100%...

Sauf que là, ça commence à crier, je vois le mec qui se vénère, et il hurle : « Vous n’avez pas le droit de me prendre en photo comme ça… Vous n’avez pas le droit de me prendre en photo comme ça! ».

Je me dis : « Nagui, c’est toi ? », Nagui, je l’ai vu dire ça à des gens : « Vous n’avez pas le droit de me prendre en photo »… pendant un shooting. Le photographe il était là : « C’est vous qui m’avez engagé », Nagui, il était là : « Désolé ça me rend si grognon cette cocaïne ! ». 

Mais bon, avec ce qu’ils se disent, je comprends la situation : en fait le mec avait enlevé son masque un peu longtemps pour boire, et la vieille dame l’avait pris en photo. Ca peut arriver, parfois t’es nostalgique de la Gestapo, en 41, t’as eu un crush, il s’appelait Helmut, tu t’es prise au jeu… C’est vite arrivé.  

Regardez Daniel avec Marion Maréchal, y’a pas si longtemps Daniel il n’avait rien contre les Arabes… Mais bon, hein, l’amour, l’amour !

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés
(Ré)écouter La drôle d'humeur de Guillermo Guiz