C’est la dernière chronique de la saison pour Guillermo Guiz ce matin, alors il en profite pour parler biodiversité.

Ca va les amigos ?

C’est ma dernière chronique de la saison ce matin et je vais en profiter pour parler biodiversité.

J’ai lu une petite étude qui dit qu’en cas de danger les libellules utilisent un système de mini-taser à la frontière de la légalité. Dans un contexte judiciaire qui, je le rappelle, est quand même vachement plus permissif chez les insectes volants. C’est fou la nature non ? 

Mais il fait un peu chaud là, dans le studio, je trouve ?

Ah, je me sens déjà mieux… 

Quoi ? J’avais plus rien à me mettre. C’est du coton brodé, y’a un côté frais mais qui ne te prive pas de chaleur, ce sont des fans qui m’ont offert ce petit tricot de l’équipe de France à la sortie de mon spectacle, il y a quelques jours, je vous promets.

Bah, je ne pensais pas avoir l’occasion ni l’envie de le mettre, puis finalement… 

Hey, la vie, ça se joue à quoi ?

Donc je vous disais, les libellules… On se dit la grâce, on se dit la technique de vol, mais c’est pas que ça… Les libellules, c’est aussi des couleurs pas banales…

Je sens que ça ne vous passionne pas… 

Bah on va parler de foot alors… 

Avec cette question, cette question qui taraude tous les gens en âge d’utiliser le verbe « tarauder » : « Quel est le meilleur contexte pour regarder un match de son équipe en quart de finale d’un Euro ? »

Vraie question… Après, je ne sais pas si vous, ça vous intéresse… 

Mais on a peut-être des auditeurs qui viennent de petits pays limitrophes et qui continuent dans le tournoi…

Va savoir… 

En vrai, j’étais tellement sûr que vous alliez passer, ma chronique était prête hier à midi, puis après le match, j’ai reçu 60 messages sur Insta en mode : « Ernesto, fils de l’égalisation suisse, ça fait trois ans que Nagui se fout de ta gueule, le lâche pas, mets-toi nu, fais lui un tacle ».

Mais moi je ne suis pas comme ça… Oh non… Enfin si un peu, Nagui il était au stade, je compatis vraiment, ça n'a pas dû être facile, il n'a pas vu les ralentis des buts suisses.

Moi quand je vais au stade, pour être sûr de bien voir, je prends ma télé avec, c’est relou, je mets une mi-temps à trouver une prise.

Par delà, Nagui il m’a envoyé des messages adorables dimanche soir pendant Belgique-Portugal, c’est vrai…  

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés