Ce matin, Guillermo Guiz nous parle de Cristiano Ronaldo qui est devenu le premier homme à atteindre les 300 millions d’abonnés sur Instagram.

Ca va les amigos ?

Dites, j’ai lu un article sur Madame Figaro.fr, ça s’intitulait : « Êtes-vous sûr de vous laver correctement sous la douche ? »

Bon, je ne vais pas parler de ça ce matin, mais je vous filerai quand même le lien, Daniel, j’ai envie de dire : « y’a plus qu’à », là vous êtes à un clic d’un game changer.

Ils le disent dans l’article : si c’est trop froid au début vous attendez un peu, c’est tout, c’est pas une raison pour se décourager et remettre ses habits.

« T’avais dit que t’arrêtais avec les vannes gratuites ! », j’ai changé d’avis !

Vous n’êtes personne pour me dire comment je dois mener la barque de mon humour !

Non, ce matin, je vais vous parler de Cristiano Ronaldo, qui est devenu le premier homme à atteindre les 300 millions d’abonnés sur Instagram.

En général, je n’aime pas parler en public de notre petite guéguerre, à Cristiano et à moi, « Ce sera toi le premier à 300 millions, non ce sera toi, non ce sera toi ». En vrai, c’est lui qui parle toujours de rivalité, moi je préfère dire qu’on se booste.

300 millions, j’y suis pas, mais je poste un selfie en noir et blanc et je repasse devant.

Un coup c’est lui, un coup c’est moi, c’est l’émulaçao, comme on dit chez lui, le coup de la conférence de presse à l’Euro, quand il a retiré les bouteilles de Coca, ça vient de moi à la base. Il a vu une chronique où avant de commencer, j’avais fait : « Mon eau, je la veux dans un gobelet putain ! », et j’avais jeté la Cristaline sur un technicien, qui s’était plaint d’ailleurs, alors qu’avec les progrès de la médecine, on se remet vite d’une électrocution, c’est une question de volonté.

Ben l’action Cristaline avait fait – 160%, on m’a reproché l’impact sur l’emploi, alors que pour moi, c’était un très beau plan social. 

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés