Aujourd’hui on parle de Peau d’Âne et ça me fait plaisir parce que non seulement j’ai grandi avec le film et c’est grâce à lui que premièrement je ne suis pas mariée avec mon papa…

Moi à 7 ans vous m’auriez posé la question j’étais à deux doigts de m’appeler Rollman-Rollman et puis Delphine Seyrig est arrivée et voilà.

Et deuxièmement depuis Peau d’Âne que je me sens le droit de casser les couilles à chaque fois que je vais faire du shopping.

“Le col roulé ouais mais vous l’auriez en 36 et en couleurs de temps ? Nan ? 

Bon bah alors mettez-moi couleur de lune ? Non plus… Bon bah taupe. Oui.”

Et puis surtout je suis très heureuse qu’on parle de comédie musicale parce que c’est une de mes passions…

Et en bonne despote je pense que ça devrait être la passion de tout le monde.

Sincèrement c’est la meilleure façon de commencer l’année.

Evidemment allez voir peau d’âne au théâtre Marigny si vous en avez l’occasion mais si vous n’êtes pas à Paris profitez de cette période de flottement léger… 

Cette gueule de bois, cette douce mélancolie, cette angoisse de veille de rentrée pour regarder des comédies musicales les amis !

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

  • Légende du visuel principal: Audrey Hepburn dans "Funny Face" de Stanley Donen © Getty / ullstein bild/ullstein bild
L'équipe
Thèmes associés
(Ré)écouter La drôle d’humeur de Marina Rollman
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.