Marina s’interroge ce matin sur la façon dont on peut répondre à une question dont la réponse nous parait tellement logique...

Jeudi alors que j’achetais un rideau de douche… Parce que nous les stars on est comme vous…

Je me rends compte à la caisse que j’ai oublié ma carte de fidélité et je demande donc à la vendeuse “est-ce que vous pouvez retrouver ma carte si je vous donne mon nom ?”

Et elle de me répondre « bah non, faut le numéro de téléphone”

Et donc malheureusement on est en train de se diriger sur une enième chronique où je vais vous dire que les gens en France sont désagréables et à la fois… vous produisez énormément de trous du cul.

Vous le cherchez un peu. Ça et les fromages, on ne peut pas vous enlever votre patrimoine. J’aimerais vous dire “cette semaine je voulais vous parler de la joie de vivre de Paris”. Mais ça ne fait pas partie de vos AOC.

Donc cette dame qui n’est pas la seule, qui est représentative de plein de gens à Paris, c’est des gens tu commences la conversation… La première phrase : T’es déjà en embrouilles !

Je pense qu’elle se souvient de trucs que j’ai oublié.

Je l’ai vexée dans une autre vie, je lui devais de la thune quand j’étais pharaon… je sais pas en tout cas c’est sûr que je prends le train de la dispute en route. A propos de quoi je sais pas mais on a passif c’est sûr.

Et ce qui est très emmerdant c’est que… je me suis fait contaminer.

Moi aussi depuis quelques temps parfois on me pose une question le premier mot de la réponse c’est "bah”.

C’est bien si tu peux être outré des bras aussi quand tu dis “bah”.

Les mots ne suffisent pas à dire combien ton interlocuteur est débile, faut que tu fasses un geste de goéland outré pour bien te faire comprendre.

Et ça a l’air anodin parce que c’est un petit mot mais “bah” c’est hyper agressif.

Parce que ça veut dire que le soupçon est omniprésent.

Toi t’es candide tu poses une question simple…

Et en face on te soupçonne déjà d’être mal intentionné et de faire exprès de poser une question débile. C’est violent comme niveau de parano.

Alors attention, parfois il y a des gens qui posent des questions intentionnellement bêtes.

Moi fréquemment je dis “bah” à mon mari….

C’est une très mauvaise habitude que j’espère perdre mais de temps en temps…

Il se fait intentionnellement passer pour une truffe.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.