Ce matin Marina s’étonne de certaines choses inimaginables et qui pourtant existent...

Hier je suis passée devant le truc le plus troublant de ma vie et sachez à titre de contexte que je prends très régulièrement le TGV… Dans les toilettes duquel le bouton pour tirer la chasse est quasi introuvable… Ce qui introduit un peu de piquant, un peu de mystère dans une tâche dont parfois on se désintéresse à cause de son caractère routinier mais qui créé une sorte d’escape room des excréments assez problématique.

Parce qu’en vrai le bouton est tellement bien caché que la plupart des gens abandonne à mi-chemin…

Ce qui veut dire que je suis tombée dans ma jeune vie sur mon lot de spectacles au mieux ignobles au pire inquiétants.

Et pourtant rien ne m’avait préparée au niveau d’absurdité d’une affiche que je découvrais comme ça sans prévenir… 

Et qui me laissait vraiment d’un état d’incompréhension absolue…

Comme si un colis DHL arrivait chez toi à la date prévue.

Ah les colis, quel poème.

Attendre un paquet, ce moment merveilleux … Ça fait 8 semaines que tu ne sors plus de chez toi, t’as raté ton propre mariage, t’oses pas cligner des yeux, tu t’es fait greffer ton téléphone pour être sûre de répondre quand ils arrivent.

Et tu suis fébrilement sur le site internet le trajet du dit colis qui généralement se déroule comme ceci :

- Colis réceptionné au centre de tri

- Colis en route

- Colis en bas de chez vous

Et là tu reçois ce message.

“Quelle dommage ! Vous n’étiez pas là ! Votre colis est donc désormais au point relais le plus proche de chez vous… Un cratère dans le Lesotho accessible uniquement en parapente. Pour récupérer votre colis veuillez vous présenter le 16è mardi du mois entre 3h07 et 4h08 du matin heure à laquelle nos agents seront ravis de vous remettre votre colis contre un échantillon de moelle osseuse.”

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.