Marina Rollman pointe un phénomène qu'elle ne comprend pas : l'achat d'un lévrier.

Aujourd’hui je voulais vous parler de ces enfoirés de fils de chien que sont les lévriers ! Ce chaînon manquant entre le crabe et le rat… Ces petits dinosaures qui ne se sont jamais éteints et dont j’ai appris récemment qu’ils coûtaient en moyenne 1500 euros…  1500 euros !

C’est-à-dire qu’il y a des gens qui voient des chiens à la S.P.A. ils font “ouh berk”… Et après ils prennent 1500 euros et ils vont les foutre dans UN LÉVRIER ! Enfin pas dedans… A la limite ça je comprendrais mieux. Utiliser un lévrier comme sac à main ou boite à gants, pourquoi pas… Mais comme chien ?! Pourquoi est-ce que des gens paient 1500 euros pour des lévriers ? Un chien, c’est sympa parce que c’est pataud…Parce que ça a des poils, parce que ça peut devenir gros, parce que ça a une grande truffe gentille, parce que parfois ça se pète la gueule dans un couloir quand ça court…Et tout ça c’est super ! C’est les avantages du chien ! Contrairement à une micro-onde par exemple…

Et toi tu dis nan, j’aimerais vous donner 1500 euros pour celui qui n’a pas toutes ces qualités. Pour ne garder que le fait que tu dois le nourrir et l’emmener chez le véto. Le reste du temps, c’est un polygone qui tremble.

Parce que c’est ça le grand mystère du lévrier pour les profanes : Comme fait-on pour l’aimer, ça n’est que des angles.

Ça ne se câline pas, tu vas te crever un œil. Imaginez une seconde deux lévriers qui s’accouplent ! On dirait 8 coudes qui font des bruits de ptérodactyles…

Alors on te dit oui mais c’est noble, c’est beau…Mais c’est tellement froid ! C’est comme si le papier de verre avait pris forme animale. C’est comme si Isabelle Huppert s’était transformé en chien. Elle a beau être très chic, moi je ne me suis jamais dit un dimanche dans mon canapé : “ce qui serait vraiment top là, ce serait qu’Isabelle Huppert vienne s’asseoir sur mes pieds.”

...

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.