Marina Rollman débute 2018 en souhaitant une belle année à tout le monde...et en mettant le projecteur sur ses cernes...

Première chronique de l’année pour moi donc j’en profite, contractuellement,  pour vous souhaiter à tous autours de la table et à tous ceux qui nous écoutent une excellente année.

Et à moi je me souhaite de tenir la résolution que j’ai prise… Qui est de commencer le taekwondo… Afin de pouvoir cette année mettre un terme à l’existence… De tous les gens qui entameront une conversation avec moi par la phrase : “Moi ça va mais… toi dis donc… haaaan t’as l’air crevé.”

Je vais tous les buter ! 2018 l’année du high kick !

T’façons … Que ce soit avec la circulation sur le périph ou la pénurie régulière du tofu fumé que j’aime bien chez Naturalia…

On est déjà trop ça se voit… Or faut regarder les choses en face, pour paraphraser je ne sais plus si c’est Booba ou Charles Péguy… Mais bref, si l’humanité était une équipe de foot… On n’a pas que des numéros 10 dans notre team… Donc autant élaguer un peu en commençant par les connards qui te saluent en te disant qu’ils aiment pas ta gueule.

Non mais parce qu’au-delà du côté saloperie gratuite de dire “t’as l’air crevé” Qui est un peu l’équivalent de te dire “Moi ça va et toi dis donc… oh lala qu’est-ce que tu sens le varech ”

Quelle est l’utilité de “t’as l’air crevé ?” Quel est le projet ? T’as un clic clac dans ton sac, je peux faire une sieste ? Non ? On se fait juste des compliments ? Bah écoute quant à toi tu sens un peu le chou et t’as les pores dilatés. Surtout que moi ça n’a rien à voir avec la fatigue !

Je suis née avec des poches sous les yeux, c’est la forme de mon visage. Y’a eu la gloire de mon père... Pascal Demolon vous êtes dans le rire de ma mère, mes parents s’ils avaient écrit un truc ç’aurait été les cernes de ma fille…

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.