Marina réfléchit ce matin à tout cet amour que l’on transmet sur les réseaux sociaux

La semaine dernière instagram annonçait poursuivre une démarche entamée il y a quelques mois qui consisterait à progressivement cacher le nombre de likes sous les publications de certains utilisateurs.  

Ça m’a permis de me poser des questions sur mon rapport à tous ces likes, toute cette affection qui flotte comme ça dans le cloud…  

Et je dois dire que j’ai développé une certaine amertume pour les réseaux sociaux depuis quelques mois notamment parce qu’on a proposé A MON CHIEN DE DEVENIR INFLUENCEUR.  

Vous avez bien entendu, mon chien… Ottavio De Carlo Armleder, antiquaire à Milan le jour, teckel de combat la nuit… Ottavio donc s’est vraiment vu proposé une opportunité de travail en tant qu’influenceur.  

Y a une boîte dont c’est le métier qui s’appelle genre…
“Votre chien va bientôt pouvoir se permettre la cocaïne”
Et dans cette boîte y ades gens tous les jours qui vont au bureau en se disant “bon faut y aller, faut recruter des animaux de compagnie pour vendre des trucs à des propriétaires d’autres animaux de compagnie ! Ca tourne pas tout seul le capitalisme, va falloir se sortir les doigts les gars !”  

Et ils cherchent des animaux potentiellement star et ils les contactent. Et donc ils m’ont contactée en disant
“Oui on a repéré ottavio on aimerait bien le faire influencer les gens”
Et mais niquez-vous !  

Déjà les mecs sont MALADES.
Ottavio est mineur.
On sait très bien à quel point c’est quasi impossible de gérer la célébrité à cet âge-là.
Pour UNE Natalie Portman
Combien de Lindsay Lohan, de Screech dans sauvé par le gong, de Corey Feldman, de Jordi…
Bref de gens qui se brûlent les ailes au soleil du show-business et qui finissent tout botoxé à 26 ans avec un emploi fictif de dj à courchevel… Donc déjà c’est NON.
Ottavio a un foyer équilibré, des parents qui l’aiment et il fera donc médecine comme n’importe qui de sensé.  

Ensuite qu’est-ce que c’est influenceur chien ? Qu’est-ce tu fous ? Il part en vacances, il montre son boule, qu’est-ce qu’ils veulent faire faire à Ottavio bordel ?
Il poste des photos de lui au ritz, devant un petit-déj au lit à peine entamé, avec le peignoir qui glisse élégamment et laisse subtilement entrevoir un début de décolleté…
et dessous un hashatg #simplepleasures 

La suite a écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés
(Ré)écouter La drôle d’humeur de Marina Rollman
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.