Marina Rollman retrouve les terrasses et avec elles les conversations post confinement...

Oh c’est beau quand même cette vie qui reprend, ces rues pleines…
Ces terrasses bondées… Y’a une joie, y’a une effervescence et y’a surtout à nouveau des conversations inutiles. Parce que pendant 3 mois on était inquiets on était dans l’urgence dans le faire… On se demandait constamment comment ça allait, on se faisait du souci.  

Là la place à l’insouciance et donc aux conversations triviales existe à nouveau. Parce que c’est ça le gros des interactions sociales…  C’est pas des conversations nécessaires, c’est des conversations super mais globalement assez inutiles. C’est vrai, passer une soirée avec des proches c’est :
1. Conjecturer sur des sujets qu’on maîtrise pas bien
“Ouais moi chais space X là Elon Musk, chais pas”
2. Sinon on demande des avis à des potes qu’on ne suivra pas. Entre deux planchettes apéro tout le monde a l’air d’avoir toutes les bonnes idées pour gérer super bien la vie des autres
“Mais démissionne, mais ouais.
- Oui enfin les enfants le prêt.
- Mais tu t’en fous, ça te fait chier démissionne”
Personne démissionne de nulle part après cette conversation.
3. Sinon on expose aussi beaucoup des soucis auxquels les gens ne peuvent rien…. Je dis pas que c’est pas bien d’en parler, ça fait du bien de sortir des trucs mais tu sais parfois t’es là :
“Ah ouais leucémie, elle a des infiltrations dans sa cave et sa mère qui lui dit qu’elle l’aime pas… c’est chaud… ouais c’est… ouais ouais ouais… ON VA REPRENDRE UNE BOUTEILLE S’IL VOUS PLAÎT”  

Mais bref on brainstorm rarement sur des vaccins entre amis en terrasse en été et c’est très bien comme ça. D’autant qu’en ce moment, l’art de la conversation est entaché de la souillure quelconque du lieu commun… Puisque le corona, le confinement, l’après confinement on est encore bien dedans et donc on est parle.
MAIS C’EST D’UNE PLATITUDE PUTAIN !
Les conversations post confinement…
C’est à peu près aussi inintéressant que de raconter un rêve.
“Et là mes mains c’était pas mes mains tu vois.
- Ah ouais la tuile”
Bah voilà la pandémie et le confinement c’est Comme. Si on avait tous fait le même rêve… un peu chiant… ou il se passait rien…  

Mais que quand on se voyait on se sent tous BIEN OBLIGÉS DE BIEN LE RACONTER EN DÉTAILS CHACUN À TOURS DE RÔLE.
C’est une psychanalyse mais où personne parle de cul.
C’EST CHIANT  

Moi je suis quelqu’un d’assez extraverti, assez chaleureuse en société et j’aime bien que la soirée soit divertissante. Et donc les gens comme moi dans les dîners de groupe on a un peu le poids de l’ambiance sur le dos. T’sais les mutiques ils se sentent pas responsables si l’ambiance elle est sympa. Ils sont sortis de chez eux, mais ils peuvent ne rien dire pendant 4h et retourner chez eux… Leur âme n’aura pas fondu pendant le dîner à force d’essayer de lancer des conversations intéressantes et que ça RIGOLE UN PEU. Moi je fais partie de ces gens qui veulent que ça cause, que ça soit intéressant, que ce soit drôle. Enfin que ça vaille la peine d’avoir foutu du mascara et acheté une bouteille de rosé parce que sinon je peux rester chez moi… À me branler dans mon bain en écoutant un podcast de cours du collège de France et le bilan intérêt amusement est tout aussi positif.  

Et alors là vous vous dites mais Marina, as-tu une solution pour sortir du marasme intellectuel et conversationnel, de l’abysse de banalités dans laquelle la pandémie nous a plongés… La réponse est oui !  

Je dis pas qu’on va avoir un prix Nobel avec ça…
Je dis juste que moi je suis restée une nuit dessus j’ai toujours pas résolu cette question… Pourquoi est-ce qu’on vend des produits alimentaires surgelés ? Parce que la bouffe surgelée généralement ce sont des produits qui existent aussi en frais, on est d’accord ? Qui s'utilisent comme frais… Seule différence avec les frais c’est le fait que… Ils se gardent longtemps… Donc tu les achètes pour plus tard… Mais… Si tu prevois… D'attendre longtemps avant d'avoir besoin de ce produit. Et que les magasins sont ouverts et que ce poduit existe à la vente toute l’année... Pourquoi ne pas l’acheter sur moment, quand t’en as besoin ? Congelo tu mets des trucs… Tu les touches pas pendant 7 mois… Puis tu les manges.
MAIS POURQUOI ON LES A PAS LAISSES DANS LE MAGASIN ?!
Nos congelo sont des petites succursales de picard en fait. Dans lesquels on garde pour eux les trucs dont on aura besoin jusqu'au jour ou on en aura besoin. MAIS ON AURAIT PU JUSTE LES ACHETER AU MOMENT OÙ ON A BESOIN.
PLUTOT QUE DE LES GARDER DANS NOS CONGELO COMME SI on etait un MINI SUPERMARCHÉ
On sait pas mais en fait tous les gens qui avons un congelo, on a tous une mini licence picard.

Voilà.
Ca peut sembler trivial mais moi je pense qu’il se cache ici, derrière cette énigme alimentaire, sous des dehors assez banals, le point de départ d’une vraie soirée de philosophie entre amis… Je vous laisse revenir vers moi quand vous aurez des théories concluantes.

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.