Marina met la lumière sur un événement dont on n'a pas suffisamment parlé cette semaine : la reformation des Spice Girls !!

On est vendredi, j’ai pas exactement calculé mais y’a dû y avoir environ eu 1700 heures d’antenne cette semaine… 

Et pourtant personne n’a été fichu de traiter de l’info capitale tombée mardi à savoir : en 2018 les Spice Girls vont se reformer.

Je pense que vous réalisez pas ce que ça peut faire à des femmes de ma génération donc je vais recontextualiser.

Le décor à ma première rencontre avec les spice girls est le suivant. 

On est 1996, j’ai 8 ans et ma vie est géniale. 

J’ai une gameboy…

Une fois par semaine je vais manger des spaghettis au pesto avec toute ma famille dans mon restaurant préféré… 

Tous les soirs à 19h10 sur RTL9 j’ai le droit de regarder Friends…

Où tout le monde est trop cool et beau et drôle et où l’entièreté du cast féminin a les tétons qui pointent… 

Le reste du temps, je dessine, bref tout est super.

Et un soir, sans suspecter pas que ma vie est sur le point de changer à tout jamais… 

je suis dans ma chambre chez mes parents à Champel (1206 Genève représente) pendant qu’ MTV tourne dans le salon…

Alors je précise pour les plus jeunes MTV en 1996 c’est une chaîne de télévision qui passait des clips musicaux…

et tu laissais tourner longtemps parce que tu savais jamais quand t’allais tomber sur un truc que t’aimais. 

Et donc ce soir-là, tout à coup, depuis ma chambre j’entends les premières notes de Wannabe des Spice Girls… 

C’est à dire les pas, puis le rire de Mel B. suivi du mot “Yooooo”

Donc je sens qu’un truc est en train de se passer, je cours au salon

Et là ma tête a explosé.

C’était le meilleur truc que j’ai vu de ma vie

Les filles, leurs fringues, la manière de chanter, tout était fou

Quand je croyais que rien de plus dingue pouvait se passer : Mel C. fait un back flip sur une table.

Mon cerveau était trop petit pour « processer » autant de choses chouettes

Je me suis évanouie…

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
(ré)écouter La drôle d’humeur de Marina Rollman Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.