Aujourd'hui Marina Rollman partage une nouvelle troublante : nous ne sommes pas seuls dans l'univers...

Alors non je ne vais pas vous parler d’une intelligence supérieure vivant dans une autre galaxie et qui aurait envie de venir nous envahir. Parce que franchement en ce moment… Mêmes s’il y a des extraterrestres hyper motivés à venir chez nous… Je pense ils passent à côté là, ils nous regardent et ils se disent…

“Peut-être on s’arrête à la prochaine plutôt nan ?

Timothée mon chéri tu peux te retenir encore 15-20mia d’années lumières ? 

Tu es super nan parce que là ça a l’air crade.

Mais je vois tu joues avec ta soeur mon amour mais maman doit regarder devant parce qu’il y a des trous noirs.” 

Parce que peut-être que les extra-terrestres parlent comme des mamans dans un break Volvo on ne sait pas.

C’est pas sûr qu’ils parlent comme ça en revanche c’est possible que quelque part y’ait des extra-terrestres qui aient vraiment besoin de nous parce que leur planète manque d’un truc crucial qu’on ait les seuls à avoir… C’est souvent ça l’intrigue des films d’invasion, ils ont besoin de nos ressources.

Et ce serait quoi cette ressource au fond ?

Un truc vraiment unique à la Terre qui n’existe que chez nous ?

Je pense ce serait les commentaires youtube où les gens ont juste écrit “FIRST”… Vous voyez ce que c’est ? C’est des gens leur vie c’est d’arriver les premiers sur une vidéo et pour donc signifier cet accomplissement notoire d’écrire FIRST. Ca à mon avis ça n’existe nulle part ailleurs.

L’univers des milliards d’années lumière mais à mon avis jamais l’oxygène, le carbone, l’hydrogène avec toutes les combinaisons possibles et ce que ça engendre ne se sont assemblés, ont évolué…

Au point de créer des entités biologiques capables d’inventer des technologies pour capturer l’image en mouvement et le son…

N’ont pu bénéficier d’autres technologies pour distribuer ces images à des gens qui ne sont pas physiquement près d’eux…

Et l’assemblage de toutes ces particules, de ces courants électriques, de ces rayons lumineux et d’une impulsion culturelle inexplicable n’ont pu ailleurs que sur Terre donné naissance au fait qu’y’a des gens qui reçoivent ces images et… que ce soit sous un TedTalk sur le génome ou une compil vidéo gag, sont pris d’une envie indomptable d’écrire FIRST.

Ca c’est peut-être la particularité des humains, notre ressource la plus précieuse. L’orignal ou l’anguille ont leur truc à eux, nous je pense c’est FIRST.

Ou un élan similaire parce que "First" n’a pas toujours existé mais cette impulsion elle est universellement humaine, c’est pas un truc d’époque. Dans l’antiquité romaine, y’avait quand même des graffiti de pénis sur les murs.

A nouveau on était là doués de parole, vêtu, devant des bâtiments défiant les lois de la physique, des arches, des aqueducs, on avait des lois, de la philosophie, du théâtre…

Et y’avait quand même des gars qui étaient là

“JE VAIS DESSINER UNE TEUB

Flavius regarde.

C’est une teub.

Je sais pas ce qui m’a pris, je sais pas mais c’est une teub.”

Immense introduction dont l’objet était donc de vous dire ce dont je n’allais pas parler… Et donc vous vous dites

“mais finalement est-ce beaucoup plus intéressant que d’écrire first en commentaire youtube”…

Mais n’ayez crainte je viens finalement au sujet réel de cette chronique qui n’est donc pas les extra-terrestres ou les Volvo ou les Romains…

Non ce weekend j’ai appris qu’on était moins seuls dans nos propres corps que je ne le pensais jusqu’ici. Là vous vous dites : “Marina mais bien sûr parfois les gens sont dans d’autres gens mais si tout ça est fait avec majorité, consentement et lubrifiant ça peut être festif.”

Mais je sais pauvres fous en revanche vous, saviez-vous, que nous avons tous sur le visage… Deux types d’arachnides, donc 8 pattes et y’en a deux variétés différentes… Qui vivent dans nos pores, se nourrissent de notre sebum, se reproduisent et meurent. Je vous jure ça s’appelle des Demodex, regardez sur internet après l’émission vous n’allez plus en dormir.

Il y en a souvent 3 par pores, une cinquantaine s’il s’agit du nez de Gérard Depardieu, qui miam miam miam toute la journée.

Entretien d’embauche t’es stressé bah pense au fait qu’en face sur le visage du gars crounch croucnh des demodex.

Première date, angoissé de plaire ?

On s’en fout en face cette personne se fait manger la face par des arachnides putain.

Est-ce que vous comprenez ce que je suis en train de vous dire ?

Pas tout à fait ?

Et bien laissez-moi vous donner quelques fun facts sur les demodex qui vivent sur nos visages. 

L'accouplement des demodex se fait généralement a lieu à l’entrée d’un follicule. Donc ils baisent, sur nos visages tout va bien. S’ils décident de se déplacer quand ils sont pas trop occupés à nous sucer le sébum, ils ont une vitesse d'environ 8-16 centimètres par heure.

Sachant qu’on estime qu’il y a en entre quelques dizaines ou quelques milliers par visage…

C’est cool, ton visage c’est une vue aérienne de la défense mais pour les demodex.

Mais attention bonne nouvelle…

Cet acarien dispose d'un système digestif très efficace, qui lui permet de ne pas rejeter de déchets autres que gazeux. 

Il ne dispose pas d’anus, et son abdomen grossit jusqu'à sa mort.

Donc on se fait péter sur le visage par des centaines d’acariens MAIS point positifs ils meurent sans nous avoir chié dessus.

Ecoutez moi que vous dire après ça et bien qu’on est bien peu de choses…

Donc prenez soin de vous, faites le bien autour de vous et passez un bel été.

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.