Pour sa dernière chronique de la saison, Marina revient sur ces petits dictons qui nous guident au quotidien...

L’autre jour j’ai dîné dans un restaurant chinois  et à la fin on m’a donné un fortune cookie… 

Vous savez ces petits biscuits qui contiennent une bandelette de papier sur laquelle vous pouvez lire un tout petit oracle sur votre vie et le mien c’était : « C’est les choses qu’on n’a pas faites qui nous hantent. »

Et je me suis dit “c’est cool c’est bien… c’est pas du tout une réflexion de TUEUR EN SÉRIE !”

“C’est les choses qu’on n’a pas faites qui nous hantent.”

Mais CA VA PAS ?

Ça veut dire quoi, dès que tu veux faire un truc faut y aller ?!

Tu vois une vieille dans la rue avec un sac que t’aimes bien hop high kick, coup de boule…

Après t’es chez les flics t’es là :

“Mais sinon j’allais être hantée !

- Ah bah non autant pour nous alors, vous êtes libre de partir.”

Je te jure y a des trucs qui me hanteraient vachement moins si je les avais pas faites.

Et je pense que ce genre de réflexions ça a fait partie de tout un environnement culturel de la société des loisirs, du développement personnel…

Où en fait ça fait 60 ans qu’on nous gave avec l’idée qu’il faut surtout être décomplexé.

Moi je sais que j’ai été élevée à travers la télévision les séries des années 80 90…Où à chaque fin d’épisode la conclusion c’était grosso modo… “Il faut que tu t’acceptes comme tu es, faut t’aimer, faut que tu aies confiance en toi” 

Et je pense que c’est ça qui a donné naissance… AUX PIRES TROUDUC DE L’HISTOIRE

Parce que c’est super la confiance en soi. Le problème c’est que plein de gens devraient pas l’entendre. Aujourd’hui tu peux tranquillement te balader sur les marchés et voir des t-shirt “J’aime les nibards et je renifle mes pets” tu te dis “Je sais pas si j’aurais pas préféré que tu sois hanté… Ça a du bon les regrets nan ? La honte un peu nan ?”

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.