Marina est bientôt en vacances, et nous partage l'effet que ça lui fait ! Et elle a même un secret pour bien glander : le golf à la télé.

Ça y est c’est les vacances, l’occasion de ne rien foutre mais pas comme des amateurs

C’est pourquoi je voulais partager avec vous le vrai secret des spécialistes de la flemme

Cet état semi végétatif que les neurologues ont encore du mal à s’expliquer, entre la mort cérébrale et le coma qui consiste à regarder du golf à la télévision

Alors ça vraiment pour les amateurs de néant c’est d’un raffinement inégalé

Parce que déjà il se passe rien à l’écran

Bah oui une compétition de golf à la télé c’est réunir des types habillés comme Juppé à une soirée putes et pasteur : Pantalons canari, polo rose, chaussures de clown qui iraient au bowling, et de les filmer 

En train de trottiner (avec plus ou moins d’aisance selon l’avancée des problèmes de prostate de chacun)

Entre une petite colline sans grand intérêt et un repli de terrain tout aussi quelconque…Ça c’est 85% du temps d’image

C’est suivi d’un quart de millième de secondes excitant où les types tapent la balle

Tu clignes des yeux tu rates l’action

Suivi de 17 secondes d’un plan panoramique sur 4 pixels blancs qui filent à 240 km sur une étendue bleu clair…Et puis on se remet pendant 10 minutes à trottiner.

Donc autant dire qu’en terme de récit c’est le vide absolu à l’écran

Mais ce qui est plus étonnant

C’EST QUE MEME AU SON IL SE PASSE RIEN BORDEL

Les commentateurs déjà ils chuchotent, et puis comme ils ont peur de louper les 3 seuls trucs intéressants qui vont se passer sur les 16 heures de retransmission

Ils prennent des temps en parlant pendant lesquels ils ont aucun complexe à respirer comme des buffles dans le micro…

Tu sais pas si c’est pour ajouter du suspens ou si ils avaient prévu une plongée bouteille le même jour et que donc ils commentent par skype

Mais le résultat c’est : “Et maintenant McFlurry MacKenzie… qui attaque… le trou numéro 3… de cet open… du pays de Galle… et sur votre droite le spectacle majestueux d’une raie manta”.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
(ré)écouter La drôle d’humeur de Marina Rollman Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.