Aujourd'hui, Marina Rollman tombe sur son uc...

Aujourd’hui je voulais vous parler de celles qu’on oublie trop souvent… Que je n’ai, je crois, jamais publiquement remerciées… Alors qu’elles ont toujours été là, avec des hauts et des bas, mais elles m’ont jamais quittée… 

Au dire de certains commentaires sur internet d’ailleurs c’est à elles que je devrais ma carrière et même si ce n’est pas tout à fait vrai… C’est pourtant une réalité que pour chacune des chroniques que j’ai faites sur France Inter jusqu’à aujourd’hui … Elles étaient là, elles me soutenaient…

Je veux bien évidemment parler de mes fesses !

Car ça y est, ça y est, on est à même pas un mois du début de l’été. Coup d’envoi dans l’hémisphère nord de la saison de la fesse. Et il faudrait donc, comme pour une charolaise avant le salon de l’agriculture, préparer la fesse à l’évènement à sa gloire qu’est l’été. On devrait, si on en croit les affiches et les vitrines, consacrer un petit 15% de notre salaire et agenda hebdomadaire à la fesse.

Il faut, semble-t-il soigner la fesse, augmenter ou affiner la fesse, raffermir ou arrondir la fesse, relever ou bomber, palper rouler, épiler, décelluliter, bronzer, gommer, hydrater, mais surtout MONTRER la fesse. Et avant-hier, alors que je me demandais ce que j’allais mettre… Et que je me baladais donc nonchalamment à oilps mais en chaussettes… Ce qui m’arrive vraiment beaucoup plus fréquemment que la décence et le bon goût ne devraient me l’autoriser… 

Par un jeu de double miroirs inédit sur qui je tombe : mon uc ! Franchement, ça m’a fait trop plaisir ! Ça faisait des mois qu’on s’était pas vus ! T’sais comment c’est l’hiver, le boulot, les gosses, tu annules un dîner, après t’oses pas te rappeler, vacances de ski… Et en fait ça faisait 8 mois qu’on s’était pas vus !

Donc waow : “Comment tu vas labes la famille ?

- Qu’est-ce tu fais là ?

- Bah j’habite ici…

- Mais nan ? C’est dingue, moi aussi !”

Trucs d’usage on prend des nouvelles :

“Qu’est-ce tu deviens ?

- Bah écoute, mais en ce moment je bosse avec un trouduc…”

Il me dit  :

“ - Ah mince je croyais qu’il était sympa Morin”

BREF. Très cool il a l’air d’aller bien. On a pas fait long parce qu’il avait un rendez-vous, moi aussi, bref. Mais en se quittant, je le regarde comme ça… Un peu de derrière… Et franchement je lui ai pas dit. MAIS IL AVAIT MAUVAISE MINE.

Oh lala. Flappi et tout. Et t’sais, je me rappelais… Je l’ai connu c’était deux pamplemousses… Equipe de beach volley brésilienne… Bien en place, fier de lui, dynamique… Mon uc il était, disruptif, mais ferme, néolibéral… Chef d’entreprise, né dans les privilèges mais moderne. Je l’ai connu, il votait la république en marche.

Il doutait de rien. Et là… Mais il a une tête… Franchement, ça me fait de la peine de le dire mais… Mon uc a une tête de uc. Dégueulasse. Il fond sur les côtés… On dirait les horloges de Dali… C’est le bordel !

Tout le monde parle des pôles, je vous jure mon uc est affecté par le réchauffement climatique. Bientôt c’est plus un uc c’est une flaque. Vous vous rappelez cette série : Les incroyables pouvoirs d’Alex Mack ? La meuf qui se liquéfiait ? Bon pour ceux qui savent : mon uc c’est Alex Mack.

Bientôt mon uc passe sous les portes. Ça va pas ! Et en même temps, il allait super bien ! Il est super à l’aise dans sa vie… 

A vrai dire, il est plus épanoui que quand il avait sa tête de pamplemousse du CAC 40. Il est marié à un homme merveilleux… Il a un taff qu’il aime, une famille et des amis géniaux, des collègues pour la plupart… Pas contagieux.

Vraiment mon uc, il a une belle vie. Et je me suis dit t’sais quoi : Il va bien ton uc. Il est bien sans ses baskets ton uc. Eh bah tant mieux pour lieu. Summer body c’est pour everybody. Ton uc, le principal, c’est qu’il soit heureux. Et donc c’est un message pour tous les uc du monde : vous rayonnez. On a plein d’autres trucs plus importants à faire que d’essayer de bosser sur vous… 

Donc, vivez vos vies de uc comme vous l’entendez et profitez bien de votre été !

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.