Hanouka, Noël, nouvel an, les diverses fêtes de fin d’année de bureau, spectacle de claquettes de vos enfants, on est sur le seuil de décembre…

Et donc sur le point d’entamer un mois infernal où on va tous devoir manger gras avec des gens dont le reste du temps on se tamponne.

Et il y a des faux pas à éviter c’est pourquoi voici mon petit guide d’étiquette à l’usage des fêtes de fin d’année.

Point numéro un - le physique

Personne n’a maigri, personne n’a grossi. 

C’est-à-dire vous allez revoir des gens que vous n'avez pas vus depuis longtemps et oui y en a qui auront changé…

Mais je pense que c’est une bonne idée de pas le faire remarquer. Ça ne peut qu’être gênant.

Soit tu vas sauter sur une cousine qui a pris 8 kg… Et spontanément lui mettre la main sur le ventre et disant un truc genre

"- Oh bah je savais pas dis” et voir dans ses yeux que… bah manifestement elle non plus elle sait pas !

- Tu savais pas quoi ?

- Mais que tu mettais de la mohair Jessica. Ça te va très bien.”

Soit tu vas faire remarquer à ton oncle qu’il a mine formidable 

“Franchement Samuel c’est dingue, tu fais quoi ? Paleo, sans gluten, raw ?

- J’ai un lymphome.

- Et bah ça te va très bien.”

Donc à moins que quelqu’un t’annonce un truc lui-même, tu dis rien. Même si ta tante elle a 59 ans et elle vient de mettre des bagues, tu dis rien.

Non pendant les fêtes de fin d’année on a le droit de parler que du physique des gens qui ne sont pas là.

Si t’es au bureau tu peux parler du livreur FedEx qu’il est tellement beau à chaque fois qu’il passe, toute la réception ovule.

Si t’es en famille tu peux parler du nouveau mec de ta cousine il est tellement moche la première fois qu’on te l’a présenté t’as cru qu’il était de dos.

Mais on reste courtois avec ceux qui sont présents.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.