Vous aussi, vous l'avez senti ? Il arrive. Il, c'est bien sûr l'automne, saison morbide à laquelle il faut résister.

Ça y est vous sentez? Depuis une semaine? … Cette petite envie de crever au réveil ? Les premiers connards qui sortent les doudounes sans manches... Quelqu’un que vous considériez jusque-là comme un ami qui dimanche dernier en regardant une terrasse a lâché les mots “été indien”...

Hé oui c’est l’automne qui a commencé et moi ça me chie les amis. Alors devant cette nouvelle saison, comme quatre-vingt-dix % des partenaires sexuelles de Bill Cosby, je dis non ! Je pense que si l’automne revient chaque année comme un herpès labial avant un examen c’est parce qu’à l’instar de Maurice Papon en 42 on est pas assez résistants.

Voici donc mon programme pour les maquisards contre l’occupant saisonnier ! Premièrement va falloir arrêter avec ces salopes de courges. Pourquoi y’en a partout ?? Quand c’est la saison des pêches plates on t’emmerde pas à en foutre en déco dans chaque magasin. Partout, partout mais pourquoi, POURQUOI sommes-nous envahis par les cucurbitacées ?? Qui se cache derrière le puissant lobby citrouillier ? CHEZ STARBUCKS ILS T’EN FOUTENT ! Mais qu’est-ce qui leur a pris?

- Allez viens on fait un truc de saison.
- Un thé à la cannelle ?
- Non un café à la courge.

HEIN ?? Pour les gens qui ne sont pas familiers Starbucks, c’est un modèle d’entreprise qui fonctionne sur le syndrome de Stockholm. Tu paies 8 euros un expresso. Ensuite on te demande ton nom… tu dis Marina… 10 minutes plus tard, on te rend une tasse dessus c’est marqué Fulgence. Bon c’est de bonne guerre de confondre. Dans les deux y’a des lettres. Ça va vite…

Et donc en ce moment en sus dudit expresso à 8 euros, on te dit :

Mais pour seulement quatorze de plus on peut mettre du potiron dans votre café.

MAIS OUI BIEN SUR. A quand un frappé spécial fête de la bière avec chantilly à la saucisse et sirop de choucroute ?

...

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
(ré)écouter La drôle d’humeur de Marina Rollman Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.