Nora Hamzawi va comme un lundi. Pourtant elle s'était jurée de ne jamais utiliser cette expression dépressive mais pourtant si adaptée à cette période post-fêtes de fin d'année.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.