Nora Hamzawi est revenue sur ses années d’ados. Elle claquait des portes en hurlant et s’enfermait dans sa chambre en écoutant Doc et Difool, tout en lisant Les Fleurs du mal.

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.