La fin d'année approchant, Thomas Wiesel jette un œil dans le rétroviseur, et repense au calendrier...

Il ne reste que 4 jours en 2017, à part pour Fred Sigrist qui est déjà en jour férié visiblement. Et pour le passage en 2018 j'espère que vous avez tous votre calendrier.

Alors oui les plus jeunes parmi nos auditeurs, on est sur Inter donc les quinquagénaires, je sais calendrier 2018 pour vous ça veut juste dire glisser son pouce sur son écran pour passer de décembre 2017 et janvier 2018, mais pour la majorité c'est plus que ça. Vous qui avez connu une époque où on utilisait encore “Daniel Morin” et “espoir de l'humour” dans la même phrase, vous achetiez des calendriers en papier que chaque mois vous accrochiez sur le frigo ou au-dessus du téléphone, et chaque mois il fallait le décrocher et tourner la page et découvrir une nouvelle photo de petit chat, de bébé déguisé en abeille ou de Claude François, selon votre sexualité. Un mois pour découvrir une nouvelle image, un peu comme si on surfait sur le Wi-Fi de France inter.

A l'époque ça servait aussi à choisir les prénoms pour les parents qui manquaient d'inspiration ou qui en étaient à leur 6ème enfant. On regardait quel était le Saint du jour, et paf t'avais le nom du gamin. Et c'est pour ça que dans certains pays il existe des fet Nat et des immaculée conceptions, mais maintenant plus besoin y a des sites genre 1001 prénoms. Alors qu'entre nous, objectivement, les prénoms y en a 40 de bien.

Alors oui si tu appelles Oklahoma, Gabin ou Fraise il suffira de coudre son prénom sur ses affaires et pas besoin du nom de famille mais ce que tu économises en bobine de fil tu paieras le centuple en psychologue.

Pour cette vanne j'ai Demandé à mon ami Geoffrey: t'as pas des idées de prénom ridicule ? Non ? Je vais demander à tes parents visiblement ils en avaient au moins une.

Et dans les calendriers, y a bien sûr les traditionnels calendriers des facteurs ou des pompiers pour leurs étrennes de fin d'année. Apparemment y a même des gens qui se font passer pour des pompiers et qui font du porte à porte pour vendre un calendrier et qui gardent tout l'argent. J'ai vu un documentaire là-dessus c'était édifiant un pompier sonnait à la porte et la dame répondait et il entrait et en fait c'était pas un vrai pompier pis après ils enlevaient leurs habits et... Maintenant que j'y pense c'était peut-être pas un documentaire sur les calendriers désolé...

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.