Joséphine Draï rend hommage au dessinateur Wolinski qu'elle avait rencontré à France Inter et qui fit parti des victimes de l'attentat contre Charlie Hebdo, le 7 janvier. Les seins et les dessins pourraient adoucir le monde. Lui qui imaginait les gens nus, il inspire à Joséphine un monde nouveau sans tissu pour nous cacher.

Les invités
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.