C’est parce qu’on dit que les poils sont visibles, même avant la peau, qu’on utilise depuis le 19ème siècle la symbolique des poils pour parler d’une humeur immédiatement identifiable chez l’autre.

Bon poil sonore et manipulable, Exposition La Fabrique des Emotions de Sylvie Hazebroucq, au 104 en 2011
Bon poil sonore et manipulable, Exposition La Fabrique des Emotions de Sylvie Hazebroucq, au 104 en 2011 © Sylvie Hazebroucq / Sylvie Hazebroucq

Mauvais poil sonore et manipulable, Exposition La Fabrique des Emotions de Sylvie Hazebroucq, au 104 en 2011
Mauvais poil sonore et manipulable, Exposition La Fabrique des Emotions de Sylvie Hazebroucq, au 104 en 2011 © Sylvie Hazebroucq / Sylvie Hazebroucq

L'équipe
Mots-clés :
(ré)écouter La fabrique des émotions Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.