Djibril Traoré
Djibril Traoré © Dr Mobiom

Dans le sud du Mali, bien loin du Nord où des jihadistes liés à Al Qaida ont semé la terreur, des agriculteurs se sont lancés il y a une dizaine d'années, dans la culture de coton bio et équitable.

40 % des producteurs sont des femmes.

A l'origine de cette transformation de l'agriculture et de la société traditionnelle , Djibril Traoré.

Cet ingénieur agronome a créé en 2002 le Mobiom, le mouvement biologique malien.

Certifié en 2004 par l'ong internationale Fairtrade/Max Havelaar, le coton bio et équitable malien fait vivre aujourd'hui plus de 10 000 producteurs maliens.

6 à 7 % du coton malien est certifié équitable ce qui l'oblige à respecter des normes environnementales et sociales.

On le sait moins, il existe aussi en France des initiatives agricoles de commerce équitable Nord-Nord.

Coton malien bio
Coton malien bio © Dr Mobiom
Plantation de coton bio  au Mali
Plantation de coton bio au Mali © Dr Mobiom

Les liens

Faites vos propositions à la Fabrique du nouveau monde par Twitter Si vous avez envie de participer à "La Fabrique du nouveau monde" de Dominique André, envoyez vos propositions de sujets à @domFrance

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.