En Colombie, les organisations de défense des droits humains demandent la liberté pour 9500 prisonniers politiques.

Tout n'est pas réglé malgré le processus de paix en cours entre Bogota et les guerilleros des FARC.

Ingrid del Pilar Saavedra Rodriguez est avocate. Depuis toujours, elle lutte contre la torture et les mauvais traitements contre les prisonniers. L'intolérance contre les prisonniers politiques englobe de nombreuses catégories de personnes qui gênent les autorités. Parmi elles, des syndicalistes, les militants pour les droits des homosexuels, des étudiants.

L'avocate colombienne est à Paris pour défendre leur cause.

La FCSPP ( fondation comité de solidarité avec les prisonniers politiques) est soutenue en Colombie par l'ACAT (ONG chrétienne contre la torture et la peine de mort).

Violences policières en Colombie
Violences policières en Colombie © DR Julio Arevalo Romero
Cellule de prisonnier en Colombie
Cellule de prisonnier en Colombie © DR Julio Arevalo Romero

L'ACAT, ong chrétienne contre la torture et la peine de mort

Les difficultés de la FCSPP, l'organisation où milite l'avocate colombienne

Attaque meurtrière de la guerilla

Les liens

Faites vos propositions à la Fabrique du nouveau monde par Twitter Si vous avez envie de participer à "La Fabrique du nouveau monde" de Dominique André, envoyez vos propositions de sujets à @domFrance

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.