Renaud de Spens
Renaud de Spens © Radio France

Les réseaux sociaux ont en Chine un impact encore plus important qu'en Occident car les médias traditionnels sont très contrôlés.

Après l'émergence d'internet, de Weibo (l'équivalent de twitter) il y a une dizaine d'années, les Chinois se ruent sur les nouvelles plateformes à la mode :WeChat, Weixin (micro messages en mandarin). Hyperconnectés, les jeunes Chinois libèrent leur parole. Malgré la censure qui se durcit, la diffusion d'idées progresse au sein d'une Chine qui vit dans la globalisation;

Dominique André a rencontré Renaud De Spens, sinologue, spécialiste des nouveaux médias, basé à Pékin.

Le réseau de Renaud de Spens

Livres Anne Cheng, Histoire de la pensée chinoise, Jung Chang, Jon Halliday, Mao: The Unknown StoryFilms chinois Le sourire de l'homme tourmenté, Pierre en folieForumTianya.cnMicroblogs/ blogs chinois préférés Chang Ping, Li Chengpeng, Yao Chen, Han Han, et beaucoup de joyeux anonymes.Musique chinoise Lang Lang, Dongli Huoche, Cui jian.### Publications

"Le Dictionnaire Impertinent de la Chine", Renaud de Spens et Jean-Jacques Augier, Edtions François Bourin 2012

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.