Olivier Poujade nous emmène ce soir en Israël où il y a 50 ans jour pour jour Tsahal déclenchait la guerre des six jours.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu prononce un discours lors d'une cérémonie marquant le 50e anniversaire de la Guerre des Six Jours, le 5 juin 2017
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu prononce un discours lors d'une cérémonie marquant le 50e anniversaire de la Guerre des Six Jours, le 5 juin 2017 © AFP / Menahem Kahana

Israël

Il y a 50 ans jour pour jour Tsahal déclenchait la guerre des six jours, une attaque préventive de l’armée israélienne pour répondre aux manœuvres militaires autour de son territoire et au blocage du port d’Eilat ordonné par le leader égyptien Nasser.

La stratégie prônée par le chef d’état-major de l’époque le futur premier ministre israélien Yitzak Rabin, cette stratégie se révèle être d’une grande efficacité.

Depuis la Cisjordanie reste sous occupation, la colonisation s’est massivement développée et Jérusalem reste une ville divisée après son annexion par les Israéliens... Comment la société Israélienne célèbre cet anniversaire ?

Reportage d’Étienne Monin en direct de Jérusalem.

Chine

Me Ling
Me Ling © Radio France / Dominique André

Dans la nuit du 3 au 4 Juin 1989, les militaires chinois ouvrent le feu en direction des manifestants du mouvement pro démocratie sur la place Tiananmen de Pékin.

Tienanmen est un épisode majeur de l’histoire contemporaine chinoise mais 28 ans plus tard les autorités chinoises refusent d’y faire référence.

Ce soulèvement n’a jamais existé. Aucun bilan officiel des victimes n’a d’ailleurs été communiqué. Ce qui rend la douleur des familles encore plus insoutenable. Ces familles continuent de se battre aujourd’hui pour la mémoire de leurs proches. Comme cette mère, Me Ling, que notre correspondante à Pékin Dominique André a pu rencontrer.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.