Le collectif argentin "Ni Una Menos" est à l'origine de l'appel à une grève internationale des femmes. Pour quelle raison cette grève est-elle partie d'Argentine ?

Le collectif argentin "Ni Una Menos" est à l'origine de l'appel à une grève internationale des femmes.
Le collectif argentin "Ni Una Menos" est à l'origine de l'appel à une grève internationale des femmes. © AFP / JUAN MABROMATA

Où qu'elles soient, en entreprise ou à la maison, dans un cabinet médical ou une salle de classe, toutes les femmes du monde sont invitées à cesser le travail en signe d'"insoumission collective", selon "Ni Una menos", le collectif argentin à l'origine de cet appel à une grève internationale des femmes. Alors pourquoi ce mouvement, suivi par plus de 50 pays du monde, est-il partie d’Argentine ?

Réponse dans le reportage de notre correspondance à Buenos Aires, en Argentine, Caroline Vicq.

Et aussi,

A Moscou, en Russie, pour célébrer le centenaire de la Révolution russe - Par Caroline Larson

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.