Olivier Poujade nous emmène ce soir en Suisse à la rencontre d'un autre système politique, la démocratie directe.

Les citoyens d'Appenzell Innerrhoden ont voté en levant leurs mains le 29 avril 2012 à Appenzell (Suisse). Cette forme de démocratie directe est actuellement pratiqué dans deux cantons suisses pour les affaires cantonales
Les citoyens d'Appenzell Innerrhoden ont voté en levant leurs mains le 29 avril 2012 à Appenzell (Suisse). Cette forme de démocratie directe est actuellement pratiqué dans deux cantons suisses pour les affaires cantonales © Getty / Harold Cunningham

Un système qui se veut plus participatif, plus représentatif, plus proche des attentes de la population. Tous les trois mois les citoyens sont appelés aux urnes pour se prononcer sur des questions locales ou nationales. C’est ce que l’on appelle la démocratie directe.

Cette mécanique est-elle plus juste ? Plus équitable ? Plus modérée ?

Décryptage avec Delphine Evenou.

Et aussi, en Allemagne

La maison de Rosa Parks promise à la destruction, renaît à Berlin.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.