La bande de Gaza face à une crise humanitaire qui ne cesse de s'aggraver… On en parle ce soir à travers un aspect rarement évoqué : la pénurie d'électricité.

Une famille palestinienne dîne à la chandelle dans sa maison de fortune dans le camp de réfugiés de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, lors d'une panne de courant le 11 juin 2017.
Une famille palestinienne dîne à la chandelle dans sa maison de fortune dans le camp de réfugiés de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, lors d'une panne de courant le 11 juin 2017. © AFP / Said Khatib

Bande de Gaza

Cela fait des années que ça dure mais la situation empire, depuis deux mois maintenant, Gaza n'est alimentée en courant que 4 heures par jour maximum. Catastrophe sanitaire et économique sans parler du "simple confort" quotidien des Palestiniens.

Reportage d’Étienne Monin correspondant de France inter à Jérusalem.

Et aussi

Petite revue de presse internationale au lendemain des résultats du premier tour des élections législatives en France
Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.