Olivier Poujade a rencontré Stéphanie Thomas coauteur du documentaire « Les enfants volés d’Angleterre », sur monde kafkaïen de la protection de l’enfance outre-manche.

En Angleterre, les enfants des familles les plus démunies leur sont plus facilement retirés.
En Angleterre, les enfants des familles les plus démunies leur sont plus facilement retirés. © Getty / Tara Moore

Un système qui porte très mal son nom puisqu’il menace bien plus qu’il ne protège. Sur la base de la présomption de maltraitance, chaque année des dizaines de familles en grande majorité aux revenus modestes se voient retirer leurs enfants par les touts puissants et très autoritaires services sociaux britannique. C’est ce nous révèle un documentaire qui sera diffusé demain soir sur France 5 : « Les enfants volés d’Angleterre » enquête de près de 3 ans réalisé par Stéphanie Thomas et Pierre Chassagneux. Où l’on découvre la souffrance et l’impuissance de couples comme Colin et Claire à qui l’on a retiré leur fille 3 jours après sa naissance.

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.