Ce soir, direction la Tunisie, où, chaque mois, des Tunisiens sont arrêtés par la police parce qu'ils sont homosexuels ou soupçonnés de l'être...

Des membres de l'association Shams
Des membres de l'association Shams © AFP / FETHI BELAID

Le journal de l'international est présenté, ce soir, par Nicolas Demorand.

En Tunisie, la sodomie est punie de trois ans de prison. Et les autorités vont même jusqu'à faire subir un examen anal aux prévenus, sans aucune valeur scientifique. Si on ajoute à cela les pressions familiales, sociales, au travail ou encore à l'école, le quotidien des gays, des lesbiennes, ou encore des transsexuels est très difficile en Tunisie. C'est dans ce contexte, que les associations LGBT nées après la révolution de 2011, s'organisent pour apporter de l'aide et des conseils aux personnes qui en ont besoin, comme l'association Shams. Un reportage de Justine Fontaine, correspondante de France Inter à Tunis.

Et aussi,

"Come from away", la comédie musicale autour des événements du 11 septembre qui émeut les New-Yorkais en revenant sur ces événements avec une autre perspective : que s'est il passé pour les passagers de tous ces avions qui ont du atterrir d'urgence le 11 septembre alors que le ciel aérien se fermait. Un reportage de Laurent Valière.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.