Au Kenya, des milliers de jeunes sont partis faire le djihad et se battre avec les Chababs en Somalie. Aujourd’hui, beaucoup rentrent… Ce qui soulève bien des interrogations.

 Des jeunes jihadistes présumés sont appréhendés par la police lors d'un raid à l'intérieur de la mosquée Masjid Mussa à Mombassa au Kenya, le 2 février 2014
Des jeunes jihadistes présumés sont appréhendés par la police lors d'un raid à l'intérieur de la mosquée Masjid Mussa à Mombassa au Kenya, le 2 février 2014 © AFP / Ivan Lieman

Au Kenya des centaines, voire des milliers de jeunes, sont partis faire le djihad et se battre avec les Chababs en Somalie. Aujourd’hui, après dix ans de combat, beaucoup rentrent au Kenya, dont une grande prend le chemin de la côte musulmane.

Ce retour s’accompagne de bien des interrogations : comment prendre en charge les anciens djihadistes ?

Comment ne pas être certain qu’ils ne retombent pas dans la violence ?

Un reportage de Bruno Meyerfeld en direct de Nairobi

Et aussi, au Liban

A Beyrouth, après plus de deux ans et demi de carence, le Liban a un nouveau président depuis le début du mois, Michel Aoun. Sur son bureau en priorité : régler la crise des déchets qui empoisonnent le pays.

Les décharges sont pleines, les ordures jetées dans les rues ou les vallons.

Un reportage Mathilde Dehimi

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.