Mickael Thébault nous emmène en Tunisie où une révolte un peu particulière a eu lieu ce mois-ci.

Manifestation pour le droit de manger et de fumer en public au cours du mois de jeûne musulman du Ramadan, le 11 juin 2017, à Tunis.
Manifestation pour le droit de manger et de fumer en public au cours du mois de jeûne musulman du Ramadan, le 11 juin 2017, à Tunis. © AFP / Sofienne HAMDAOUI

Tunisie

Dans le seul pays rescapé des printemps arabes, réputé aussi pour être l'un des plus libres au niveau des mœurs, les non-jeûneurs ont décidé de se mobiliser, au beau milieu du mois de ramadan. Car même si rien n'interdit explicitement dans la loi de manger ou boire avant le coucher du soleil, ces Tunisiens dénoncent les atteintes récurrentes à leurs libertés.

Il y a quelques jours, ils ont manifesté pour revendiquer leur droit de ne pas pratiquer le jeûne du mois saint des musulmans.

Reportage Justine Fontaine, correspondante de France Inter à Tunis.

Corée du Sud

La boulangerie et la pâtisserie française connaissent un succès croissant et étonnant en Corée du Sud. En dehors de grandes chaînes coréennes appelées « Paris Baguette » ou « Tous les jours » (en français dans le texte !) se multiplient les petites boulangeries indépendantes.

On comptait 16 500 boulangeries en Corée en 2015, un nombre qui continue d’augmenter. Et aujourd’hui, certaines chaînes coréennes commencent même à s’attaquer aux marchés étrangers…

Reportage de Frédéric Ojardias correspondant de RFI et France Inter à Séoul…

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.