Vanessa Descouraux nous emmène à New Delhi, où le premier Ministre Modi a tout simplement décidé d'invalider les billets les plus importants de la monnaie indienne

Le Premier ministre Indien Modi annonce le changement de la monnaie indienne du jour au lendemain pour lutter contre la corruption. Les billets de 500 et 1000 roupies ne sont plus valables.
Le Premier ministre Indien Modi annonce le changement de la monnaie indienne du jour au lendemain pour lutter contre la corruption. Les billets de 500 et 1000 roupies ne sont plus valables. © Maxppp / WOSTOK PRESS

Le 8 novembre dernier, le Premier ministre indien a annoncé l'invalidation immédiate des plus importants billets du pays. Cette démonétisation partielle, lancée dans le but de lutter contre l'économie parallèle, a déstabilisé la troisième économie asiatique. Car 98% des transactions sont réalisées en monnaie de papier, et que ces billets ne circulent plus facilement. Le gouvernement réussira-t-il son pari d'assainir l'économie ou plongera-t-il l'Inde dans la récession ?

Reportage de notre correspondant à New Delhi Sébastien Farcis

Et aussi, en Turquie

A la frontière turco-syrienne, plus précisément dans la ville turque de Rehanneleu. C'est ici, qu'Hamud s'est accordé une permission. A 24 ans, il est l'un des enfants d'Alep, contraint d'abandonner sa ville natale. C'est un combattant de l'ASL (l'armée syrienne libre), rebelles pour les uns, terroristes pour le régime de Damas et ses alliés. Lui qui a pourtant pris les armes contre Bachar Al Assad et contre Daesh ...

Rencontre et reportage de Géraldine Hallot

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.