Mickaël Thébault nous emmène en Roumanie, où la protestation continue et en Allemagne, où le mariage entre Opel et PSA fait beaucoup parler

Environ 6000 personnes manifestent devant le siège du gouvernement roumain à Bucarest (Roumanie) pour la 27e journée consécutive ; ils demandant la démission du cabinet Grindeanu
Environ 6000 personnes manifestent devant le siège du gouvernement roumain à Bucarest (Roumanie) pour la 27e journée consécutive ; ils demandant la démission du cabinet Grindeanu © AFP / Daniel MIHAILESCU

Roumanie

Des dizaines de milliers de roumains sont descendus dans la rue dans tout le pays. Face à la colère des roumains, le gouvernement a finalement retiré le décret mais les manifestations elles continuent. La confiance entre la population Roumaine et ses dirigeants semble cette fois totalement "Rompue".

Reportage de Valérie Crova de retour de Bucarest.

Allemagne

Les négociations entre le constructeur allemand Opel et le français PSA semblent bien engagées. Outre-Rhin, le sujet fait beaucoup parler, car Opel est l’un des constructeurs phares du « made in Germany ».

L’entreprise, détenue depuis près d’un siècle par l’américain General Motors, emploie 20 000 personnes en Allemagne. Des salariés forcément inquiets pour leur avenir.

Reportage de notre correspondant à Berlin Cyril Sauvageot, qui s'est rendus près de l’une des 3 usines Opel du pays.

Et en Bref

A Bethléem , où le chanteur palestinien Yacoub Chahine vient de emporter le concours de chansons «Arab Idol», concours très populaire au Proche-Orient et diffusé à la télévision depuis Zouk Mosbeh, près de Beyrouth (Liban).

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.