"Fantômes" ou "Invisibles" pour désigner une même réalité, celle de ces enfants sans état-civil. C'est à dire, n'ayant pas été déclarés à la naissance

Enfant au Dakar
Enfant au Dakar © Getty / Godong

"Fantômes" ou "Invisibles" pour désigner une même réalité : ces enfants sans état-civil car n'ayant pas été déclarés à la naissance.

Près de 230 millions d'enfants de moins de 5 ans vivent aujourd'hui dans le Monde sans aucune existence légale. L'Asie du Sud-est et l'Afrique Sub-saharienne sont les zones les plus touchées et l'Afrique de l'ouest aussi notamment le Sénégal où la encore les chiffres donnent le vertige : on compte au moins 538.000 "Enfants Fantômes", soit 1 petit sénégalais sur 4 qui n'est pas enregistré à l'Etat civil …

Reportage d’Amélie Tulet dans la banlieue de Dakar

Et aussi, en Iran

En Iran où la journaliste Nargès Mohammadi a été condamnée en appel avant hier à 10 ans de prison pour "réunion et complot contre la république islamiste", ainsi que pour "propagande contre le régime". Nargès Mohammadi est aussi la directrice du Centre de défense des droits humains, centre fondé en 2001 par l'avocate Shirin Ebadi, prix Nobel de la paix exilée à Londres. Alexandra Ackoun a rencontré Shirin Ebadi qui était de passage à Paris

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.