Direction la Norvège et le petit village de Graavik, au tout début des années 1920, pour une enquête pas comme les autres. Ici, le paysage est enchanteur à chaque tournant, les mystères sont délicieusement intrigants, et le duo de personnages ajoute une touche de charme irrésistible.

Dans le jeu vidéo "Draugen", les paysages sont presque un personnage à part entière
Dans le jeu vidéo "Draugen", les paysages sont presque un personnage à part entière © Red Thread Games

Direction les fjords de Norvège, en 1923, et le petit village isolé de Graavik. Vous êtes Edward Charles Harden : accompagné de sa complice Lissie, il a fait tout le voyage depuis Hanovre (Massachusetts) pour rejoindre ces contrées reculées et verdoyantes au pied des montagnes. C'est là que sa sœur Bettie est partie il y a plusieurs mois, sans donner de nouvelles.

Pour tenter de la retrouver, Edward a donc répondu à l'invitation des Fretland, un couple d'habitants avec qui il correspond. Mais à leur arrivée à Graavik, tout est calme, un orage approche, et les maisons sont vides, y compris celle de leurs hôtes.

Thriller en terre inconnue

Dans cet étrange village fantôme, Edward et Lissie vont donc mener l'enquête, dans une ambiance bien particulière : là où la plupart des thrillers de ce genre nous feraient explorer la vaste maison des Fretland de nuit en multipliant les découvertes macabres, "Draugen" fait tout l'inverse. Le jeu nous transporte dans le cadre bucolique des fjords norvégiens, baigné d'une lumière presque aveuglante, sous un soleil réconfortant qui contraste avec le drame qui s'est visiblement noué dans ce village fantôme.

"Draugen" est une aventure profondément dépaysante, justement par ce décalage entre le fond (l'enquête elle-même) et la forme (un lieu proche de la nature, parfaitement préservé, devant lequel on s'émerveille souvent). Les décors et le paysage en général sont un personnage à part entière, à la fois familiers et totalement étrangers.

Un duo qui n'a pas froid aux yeux

Mais l'autre atout majeur du jeu, c'est que vous n'êtes pas seul à enquêter. Et c'est une merveilleuse idée qu'ont eu les créateurs : pour éviter que la progression dans le jeu soit une balade solitaire un peu ennuyeuse, ils vous ont collé dans les pattes une assistante enthousiaste, et les joutes verbales avec elle font partie intégrante de l'expérience... Edward et Lissie ont tous les deux une langue bien pendue, chacun dans son propre style : très sérieux et pince sans rire pour Edward, alors que Lissie est espiègle et irrévérencieuse.

Cela fonctionne terriblement bien : leur complicité agit dès les premières minutes. En parallèle du grand mystère de Graavik, le joueur se voit alors offrir un petit mystère, plus intime, celui de savoir qui sont ces deux personnages, comment ils sont arrivés là, quelle est leur relation. C'est peut-être ce mystère-là, plus encore que l'énigme que vous devez résoudre avec eux, qui rend cet improbable duo immédiatement attachant, au point de vouloir marcher dans leurs pas pendant quelques heures.

🎮 "DRAUGEN" - Disponible sur PC

Merci à Vanessa Descouraux et Yann Gallic pour le doublage des voix

Bonus : les premières minutes du jeu en vidéo

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.