Cette semaine, on prend nos manettes pour aller rigoler un peu dans l'espace. Enfin, en essayant de ne pas perdre notre souffle dans cet environnement hostile, où l'oxygène est bien plus rare que les moments d'humour noir.

Dans "Breathedge", vous êtes le seul survivant d'une catastrophe spatiale aux circonstances... particulières
Dans "Breathedge", vous êtes le seul survivant d'une catastrophe spatiale aux circonstances... particulières © HypeTrain Digital

Dans "Breathedge", vous incarnez un type normal, simplement nommé "Homme", qui se rend aux funérailles de son grand-père. Le truc, c'est qu'on est dans le futur, donc ce sont des funérailles spatiales, auxquelles il se rend dans un immense vaisseau rempli de gens et de corbillards. L'autre truc, c'est que le vaisseau explose en cours de route, et que "Homme" est le seul survivant. Enfin, sauf si on compte l'intelligence artificielle de sa combinaison spatiale.

À la pointe de la technologie et conçue pour être absolument incapable du moindre sarcasme (en principe en tout cas), la combinaison de "Homme" va tenter de l'aider à survivre dans son nouveau petit nid douillet au beau milieu de l'espace, en l'aidant à récupérer les débris qui flottent dans le coin pour réparer autant que possible sa navette personnelle.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Évidemment, ce ne sera pas facile. Car tout autour de "Homme", il n'y a quasiment que des moyens rapides de mourir : absence totale d'oxygène, congélation spontanée, radiations fatales, pénurie inquiétante d'eau et de nourriture. Mais rassurez-vous : "Breathedge" est avant tout une expérience très amusante.

Un "jeu de survie ironique" bourré d'instants absurdes

Malgré sa situation pas vraiment enviable, l'univers de "Homme" est aussi riche en humour absurde qu'il est pauvre en air respirable. Par exemple, il possède un poulet immortel qu'il peut utiliser dans toutes sortes de situation, comme colmater une fuite de gaz ou fabriquer des œufs glacés en plantant sa tête dans un réfrigérateur. L'explosion soudaine du vaisseau a également figé tous les passagers dans des situations plus ou moins cocasses.

Il y a par exemple ce type attaché à un lit rose fluo avec des menottes en fourrure, ou ces deux personnages qui tiennent encore en main leurs manettes de jeu, mais que leur l'écran géant a plaqués au mur... Ou encore ces appels de détresse un poil suspects d'une soi-disant princesse en détresse qui nous invite à venir la secourir "idéalement sans aucune arme ou protection". Sans oublier les dizaines de blagues que fait le jeu lui-même, notamment quand il explique au joueur que vous devez effectuer certaines actions uniquement parce que les développeurs trouvaient ça rigolo.

Des mécaniques de jeu à prendre au sérieux

Pour autant, c'est aussi un jeu particulièrement prenant. Au-delà de l'humour, "Breathedge" parvient à nous donner envie de progresser, pour sauver "Homme" mais aussi pour comprendre ce qui est arrivé à son vaisseau, dont on comprend petit à petit que son explosion n'était sans doute pas si accidentelle. Le jeu est plaisant à explorer, et propose même un certain challenge : de la fabrication de petits outils pour améliorer sa tenue, on se retrouve au bout de quelques heures à devoir construire et gérer toute une station spatiale... Pour un seul habitant. Car dans ce monde froid et mort, on ne peut compter que sur soi-même.

Bref, un jeu de survie déguisé en aventure pleine d'humour, ou l'inverse... Une expérience qui a de sérieux arguments pour vous couper le souffle. Plus ou moins littéralement.

🎮 "BREATHEDGE" - Disponible sur PC (versions consoles à venir)

Merci à Frédérick Sigrist pour le doublage des voix

Bonus : les premières minutes du jeu en vidéo

L'équipe